banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Création d’une usine de traverses en béton : Près de deux milliards de la Wallonie au Sénégal

19 Mai 2017
1181 times

Hier, une séance de travail a réuni les délégations sénégalaise et wallonne à la Primature, sous la présidence du Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne. Au sortir de la rencontre, le ministre porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, a annoncé que la Wallonie va financer la construction, à Dakar, d’une usine de fabrication de traverses en béton en appui au projet du Ter (Train express régional), pour un montant de plus de 3 millions d’euro, soit près de deux milliards de FCfa.

Faisant le point, le ministre porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, a indiqué que le Premier ministre a reçu Paul Magnette, ministre président du gouvernement Wallon dans la visite de travail qu’il effectue au Sénégal. « Les deux chefs de délégations ont eu, dans une atmosphère empreinte de cordialité, des entretiens fructueux au cours desquels ils ont évoqué, pour s’en féliciter, les relations d’amitié et de coopération qui existent entre le Sénégal et la Wallonie.

La séance de travail aura permis au Premier ministre et au ministre président Paul Magnette, d’échanger sur les questions de développement économique, le Plan Sénégal émergent, le développement urbain, l’innovation », a-t-il rapporté. Selon lui, les échanges ont également porté sur la contribution de la Wallonie aux grands projets du président de la République Macky Sall. Le Porte-parole a informé que la Wallonie a mobilisé plus de 3 millions d’euros pour la mise en place, à Dakar, d’une usine de fabrication de traverses en béton en appui au projet du Ter (Train express régional. En outre, Seydou Guèye a fait comprendre que la coopération bilatérale avec la Wallonie concerne différents secteurs, et différents volets et que depuis la signature de l’accord de coopération en 1998, elle n’a cessé de se développer et de s’approfondir dans des secteurs aussi divers que variés, tels que l’agriculture, l’hydraulique, l’éducation, l’enseignement supérieur, la formation professionnelle, la culture…

Intensifier les investissements
Le ministre porte-parole du gouvernement a aussi informé que le gouvernement wallon a accepté de continuer d’appuyer les projets du Sénégal, notamment en intensifiant les investissements et la coopération dans les secteurs tels que la biotechnologie, et la santé. « Des secteurs sont également ouverts pour cette coopération et portent sur la lutte contre le changement climatique, le développement de l’énergie et des énergies renouvelables, le transport ferroviaire, le développement des incubateurs et le numérique », a-t-il précisé. Pour Seydou Guèye, il s’agit de continuer à explorer toutes les opportunités de partenariat pour construire des relations mutuellement bénéfiques qui permettent le développement du pays, la création et la captation de la valeur ajoutée et le confort des populations. A son avis, il est retenu, comme orientation du président Macky Sall, d’attirer davantage l’investissement du privé pour accélérer la réalisation des projets du Pse.

Amadou DIOP

Last modified on vendredi, 19 mai 2017 16:55
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.