banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Rétrospectives - Législatives 2017 : Bby rafle la majorité des sièges à l’Hémicycle

29 Déc 2017
885 times

Alors que beaucoup avaient prédit des résultats serrés au soir des échéances législatives de 2017, la coalition « Benno Bokk Yakaar » a surpris plus d’un, jusque même dans la capitale qui semblait être acquise pour cause par l’opposition. La coalition de la majorité présidentielle est ainsi sortie victorieuse de ces joutes en raflant 125 sièges sur les 165 de l’Assemblée nationale, damant le pion à l’opposition partie en rangs dispersés faute d’entente.

aDevant les enjeux, du reste énormes en vue de la prochaine présidentielle, et les pronostics plutôt serrés dans la compétition aux dernières législatives, la coalition Bby a déjoué toutes les prévisions à l’exception de trois départements, remportant amplement les élections législatives de 2017. Ainsi, la coalition du camp présidentiel est sortie largement victorieuse de ces échéances avec 125 députés sur les 165 que compte dorénavant l’Assemblée nationale grâce à l’introduction des 15 nouveaux parlementaires issus de la diaspora suite à l’adoption de la nouvelle Constitution de mars 2016.

Mais, ces élections auront été aussi assez contestées de part et d’autre, notamment à Dakar et à Touba, entre la coalition du parti au pouvoir et l’opposition. Ce, avec des recours engagés pour réclamer victoire ou pour l’annulation du vote faute de bonne organisation. Cependant, le Conseil constitutionnel a débouté toutes les parties en invalidant tous les recours introduits aussi bien par le pouvoir que par certains partis de l’opposition. Cela, en validant les résultats de façon définitive.

Ces élections ont été surtout marquées par l’entrée dans la danse de l’ancien président de la République Me Abdoulaye Wade. Investi tête de liste nationale de la Coalition gagnante « Wattu Senegal », l’opposant qu’il fut et son expérience, si ce n’est encore l’attachement que lui portent toujours de nombreux citoyens, a su faire planer sa coalition en deuxième position au soir des dernières législatives, alors que « Manko Taxawu Sénégal » avait suscité beaucoup « d’espoirs » aux yeux de nombreux autres observateurs. Le président sortant Moustapha Niasse a rempilé sur le perchoir de l’Assemblée nationale pour cette 13ème législature, après avoir été nommé en 2012, à l’issue des élections législatives du 30 juillet de la même année. Fervent défenseur du règlement intérieur qu’il brandit à chaque séance, comme pour rappeler la conformité de ces décisions, il va encore occuper le poste de président de l’Assemblée nationale pour cette 13ème législature qui prend fin en 2022. Pour rappel, le président Moustapha Niasse a été réélu le 14 septembre dernier avec 120 voix sur les 154 députés qui étaient présents parmi un total de 165.

Amadou DIOP

Last modified on vendredi, 29 décembre 2017 12:28
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.