banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Ibrahima Barry, président du Conseil départemental de Vélingara, leader du Rcd : «Notre parti soutiendra, sans réserve, Macky Sall en 2019»

27 Jan 2018
1200 times

Quelques mois après son départ du Parti socialiste, Ibrahima Barry, président du Conseil départemental de Vélingara, a lancé sa propre formation politique, le Rassemblement pour la citoyenneté et le développement (Rcd). Dans cet entretien, il promet de soutenir Macky Sall en 2019.

Pourquoi avez-vous créé un parti politique après votre départ du Ps ?
Nous avons décidé de mettre en place une formation politique qui s’appelle le Rassemblement pour la citoyenneté et le développement. Le Rcd veut impulser une nouvelle offre politique qui consiste à parler moins et à agir plus, à informer juste et vrai, à engager les Sénégalais sur les chantiers du travail pour conduire le Sénégal vers l’émergence. C’est un parti d’obédience socialiste. C’est un parti qui s’inscrit dans la social-démocratie.

Quelle est la feuille de route votre parti ?
Nous avons une ambition nationale. De ce fait, nous sommes en train de faire un maillage national. Nous allons imprimer des cartes de membre. Des comités seront formés et nous aurons aussi des sections et des fédérations. Nous seront en congrès en juillet 2018 pour installer les bases du parti. Nous aurons un siège et nous fonctionnerons régulièrement. L’ancrage du parti est dans la mouvance présidentielle. Nous sommes dans le « Benno Bokk Yakaar ». Nous soutenons le Président de la République. Mais, ce n’est pas parce que nous sommes un parti de contribution. Nous collaborons avec lui pour lui donner les chances d’avoir un second mandat, parce que nous estimons qu’il est en train de faire un excellent travail au service des Sénégalais. J’en veux pour preuve les nombreux projets et programmes qu’il est en train de dérouler sur le plan national, à savoir la Couverture maladie universelle, les Bourses de sécurité familiale, le Ppdc, le Pudc, le Puma et beaucoup d’autres qui prennent en charge les préoccupations des populations.

Donc, vous soutiendrez le Président Sall à la présidentielle de 2019 ?
Nous allons soutenir sans réserve le Président de la République à la présidentielle de 2019 pour sa brillante réélection. Après cela, nous sommes un parti autonome, ambitieux, et nous comptons jouer pleinement notre carte aux élections locales. Dès lors, le parti prendra ses responsabilités dans la plupart des collectivités locales, en particulier dans le département de Vélingara où nous travaillons à la base.

Comment comptez-vous matérialiser ce soutien ?
Le Rcd est en train de se massifier, il prend du volume. Vous pouvez vérifier cela. Il y a de grosses pointures qui sont en train de rejoindre le Rcd. Nous travaillons à inscrire les Sénégalais sur les listes électorales et nous faisons cela sur le plan national. C’est cette valeur ajoutée que nous voulons apporter au Président de la République pour qu’il puisse être réélu. Nous adhérons sans réserve à la coalition « Benno Bokk Yakaar ».

Quelles seront vos relations avec l’Apr ?
J’avoue que les responsables de l’Apr dans le département de Vélingara sont dans la panique parce qu’ils n’assistent pas les populations. Le Rcd est en train de ratisser large. Et cela fait peur. Le discours est clair : nous soutenons le Président de la République pour la présidentielle. Les batailles locales ne concernent que les localités. C’est une bataille démocratique qui se fera avec l’arbitrage des populations locales.

Notre parti sera présent dans le département de Vélingara lors des élections locales. Et nous comptons contrôler toutes les collectivités locales du département, y compris le Conseil département. Je suis candidat à la mairie de Vélingara.

Comment se sera votre cohabitation avec le Ps au sein de la mouvance présidentielle ?
Il n’y a aucune animosité entre notre parti et Ousmane Tanor Dieng. Le secrétaire général du Ps est un homme de grande valeur, un grand commis de l’Etat, un homme pétri de valeurs à qui nous adressons nos sentiments de reconnaissance parce qu’il nous a formés. Nous avons vraiment été à son école. Nous lui devons une fière chandelle. Ce sont des relations de fraternité, de cordialité et de respect mutuel. Nous n’avons pas des relations heurtées. Nous avons cultivé beaucoup de sentiments de respect mutuel. Le Ps et le Rcd auront des rapports très apaisés.

Est-ce que votre parti ne sera pas une formation de plus avec notamment la floraison des partis politiques ?
La floraison de partis ne constitue pas un problème. Si nous regardons les partis qui sont réellement actifs dans Landernau politique, on constate qu’ils sont comptés sur le bout des doigts. C’est cela qui pose problème. La création de partis ne doit pas poser un problème. Nous apportons une nouvelle offre politique aux Sénégalais, une offre qui consiste à faire respecter la parole donnée. Nous allons allier la parole à l’acte.

Propos recueillis par Babacar DIONE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.