banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Manifestation contre le parrainage / Mame Mbaye Niang : « Force restera à la loi »

15 Avr 2018
696 times
Manifestation contre le parrainage / Mame Mbaye Niang : « Force restera à la loi » Photo d'archives

En conférence de presse hier, le ministre Mame Mbaye Niang a défendu le projet de loi sur le  parrainage, soutenant que c’est un dispositif qui existe dans les grandes démocraties. Ainsi, face à la détermination de l’opposition de barrer la route à ce projet, il a soutenu que force restera à la loi et que la République sera debout.

Indiquant qu’aucun leader politique ne peut accepter ce qui s’est passé lors des législatives où le pays s'est retrouvé avec une floraison de listes, le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, a averti que le projet de loi sur le parrainage sera maintenu et que le gouvernement prendra ses responsabilités. «Le gouvernement, notre parti, notre coalition et la majorité présidentielle, nous avons déjà pris les dispositions et nous ferons face. Force restera à la loi. La République sera debout. Il n’y a pas de recul et il n’y en aura pas», a-t-il averti.

Pour le secrétaire national chargé de la jeunesse de l’Apr, le parrainage est un dispositif qui existe dans les grandes démocraties cités comme référence. «L’opposition veut nous submerger. Elle veut nous déborder, nous empêcher de gouverner et d’apporter des solutions aux problèmes des Sénégalais. Elle veut, avec ces conspirations, déstabiliser le pays et ses institutions. Il ne se passera, absolument, rien dans ce pays. Le parrainage sera maintenu», a-t-il insisté. Réagissant à la décision  du mouvement «Y’en a marre », de manifester devant l'Assemblée nationale contre la loi sur le parrainage, il s’est interrogé comme pour minimiser: "Y'en a marre qui sont-ils ? Ils représentent qui ? Ils parlent au nom de qui ? Ils sont mandatés par qui ? Ils ont la confiance de qui ?"

S’agissant des partis de l’opposition, il a déclaré : «la possibilité de dialoguer leur a été offerte. On continue de dialoguer ». En outre, se prononçant sur la situation économique du pays, il a rapporté que le Sénégal n'est pas arrivé à la cessation de paiement car la croissance est à 7.2%. « Un pays en cessation de paiement n'a pas une croissance de 7%. Ceux qui le prétendent ont laissé une croissance de 1.7% et un déficit budgétaire de 7%. Nous sommes à 7.2% de croissance », a dit le ministre du Tourisme.

Par ailleurs, rappelant que tout n’est pas rose depuis «notre accession au  pouvoir», il a appelé tous les Sénégalais à «se battre afin de préserver ce que nous avons de commun pour un  Sénégal meilleur».

Amadou DIOP

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.