banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Macky Sall à Lomé : La crise politique en Guinée Bissau au menu du sommet de la Cedeao

15 Avr 2018
725 times
Macky Sall à Lomé : La crise politique en Guinée Bissau au menu du sommet de la Cedeao Crédit photo : Présidence de la République du Sénégal

La crise politique en Guinée Bissau sera au menu du sommet extraordinaire de la Cedeao qui se tient aujourd’hui à Lomé. Le chef de l’Etat, Macky Sall, prend part aux travaux.

Le président de la République, Macky Sall, est à Lomé où il prend part, aujourd’hui, à la session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). Selon un communiqué publié, ce sommet de Lomé sera consacré à la situation en Guinée Bissau.

Pays frontalier du Sénégal, la Guinée Bissau vit une crise politique du fait d’un duel entre le Paigc et le président José Mario Vaz, soutenu par des partis de l’opposition. Cette crise a débuté en août 2015 avec le limogeage du Premier ministre, Domingos Simeon Pereira, président du Paigc. Un manque de confiance entre le président Vaz élu en juin 2014 et son Premier ministre a été invoqué.

Le président Vaz est renforcé, dans sa démarche, par l’arrivée, dans son camp, de 15 députés du Paigc. Nommé Premier ministre, Bassirou Dja, une autre figure de la scène politique, a été à son tour destituée en 2015.

La Cedeao avait mandaté le chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, pour une médiation. Celle-ci avait abouti à la naissance d’une entente dite « accord de Conakry ». C’était en octobre 2016.

Cet accord demandait la nomination d’un Premier ministre consensuel. Mais ces efforts de l’instance sous régionale n’ont pas permis de mettre fin à la crise puisque le Premier ministre  Umaro Sissoco Embalo qui a été nommé a rendu le tablier en 2017. Augusto Antonio Artur Da Silva, le Premier ministre nommé en janvier pour remplacer  Umaro Sissoco Embalo et pour organiser les législatives n’a pas encore formé son gouvernement malgré l’expiration du délai de la Cedeao fixé au 31 janvier.

Face à cette situation, la Cedeao a pris des sanctions en février dernier qui visent 19 personnes dont le porte-parole du gouvernement, des députés frondeurs membres du Parlement de la Cedeao, le fils du président Vaz. Mais les parties prenantes de la crise n’ont pas désarmé. Une marche de protestation qui a mobilisé des milliers de personnes a été organisée récemment contre les sanctions de la Cedeao.

Babacar DIONE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.