banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Aminata touré, responsable : «Le parrainage ne vise à éliminer personne»

16 Avr 2018
404 times

L’ancien Premier ministre, Aminata Touré, a fait comprendre au cours d’une conférence de presse, que le projet de loi sur le parrainage tend à rétablir l’égalité entre tous les candidats.

«Le projet de loi tend à rétablir une égalité avec tous les candidats. Que vous soyez un candidat indépendant ou que vous ayez un parti et on sait qu’il y a des partis qui n’ont jamais tenu d’activités, vous êtes alignés sur la même obligation, a déclaré Mme Aminata Touré». « Il s’agit de mettre fin à ce que je considère comme une discrimination. Et en ce moment là, tous les sénégalais sont égaux devant la loi. On vous demande 1% de l’électorat. Si on est à 6,5 millions d’électeurs, on vous demande 65 000 signatures de parrainage dans 7 régions différentes en raison de 2000 signatures par région. Evidemment si on dit 7 régions différentes, c’est pour éviter les candidatures régionalistes pour ne pas dire ethnicistes» a-t-elle éclairé.

Pour l’ancien Premier ministre qui était face à la presse hier lorsqu’un a vocation d’être président de la République, il doit pouvoir être représenté dans un minimum d’endroits. « Il est évident que cette loi obéit à un besoin de lutte contre l’anarchie des candidatures. Avec tout ce que cela suggère d’ailleurs comme frais, les élections législatives de 2012 ont couté 6 milliards, celles de 2017 ont couté 15 milliards. Mais si on continue à ce rythme, on va consacrer l’essentiel de notre budget à organiser des élections et ce ne sera même pas gérable, ce n’est même pas seulement une simple question d’argent » a-t-elle défendu. L’envoyée spéciale du président de la République a estimé qu’un candidat qui ne peut pas avoir 1% ne peut pas être une menace. « Si ce sont les petits candidats qui ne peuvent pas avoir 1%, ils n’ont qu’à se retrouver, parce que l’émiettement des candidatures va finir par fragiliser notre système démocratique et à terme, rendre le processus électoral ingérable. Si on se retrouve avec 50 candidatures, on peut voter jusqu’à 1h, 2 heures avec toutes les conséquences ». «C’est pour cela à mon avis que le parrainage n’a rien à avoir une tentative d’éliminer qui que ce soit. La plupart des partis qui parlent d’ailleurs seront tout à fait capables de collecter cela. Parce que d’ailleurs ils l’ont fait, ils sont présents à l’Assemblée nationale» a-t-elle ajouté.

Amadou DIOP

 

Last modified on lundi, 16 avril 2018 10:55
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.