banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Moustapha Fall, coordonnateur de « Macky 2012 » : « Informer les populations sur les réalisations du Chef de l’Etat »

16 Mai 2018
744 times

Le Coordonnateur de la coalition, « Macky 2012 », Moustapha Fall Tché estime que le président de la République a fait un excellent bilan à la tête du Sénégal. Mais il a estimé que ce bilan ne suffit pas. Selon lui, la mouvance présidentielle doit l’interpréter, l’intégrer et inciter les populations à le sanctionner positivement.

Pourquoi la coalition « Macky 2012 » organise des forums à travers le pays ?
Nous avons fait le forum de Kaolack qui a eu un succès éclatant. Nous pensions que ce forum sera le meilleur, mais nous sommes partis à kolda pour y tenir une autre rencontre qui a été extraordinaire. Le défi de la mobilisation a été gagné par Kolda. Pendant le ramadan, nous organiserons deux forums. L’un à Rufisque, l’autre à Darou Mousty. Ce sont les camarades de ces localités qui ont choisi le mois du ramadan. Les forums portent sur beaucoup de thèmes dont l’agriculture. A Kaolack, nous avions débattu de la politique d’agriculture de Macky Sall de 2012 à 2017 avec Pape Abdoulaye Seck, la politique d’habitation de 2012 à 2017 avec Diène Farba Sarr. Nous choisissons les thèmes qui intéressent les populations de la localité. A Kolda, nous avons parlé du Puma et du Pudc. Nous estimons que Macky Sall a un excellent bilan, mais un bilan ne suffit pas. Il faut savoir l’interpréter et le faire intérioriser par le peuple. Le processus du bilan doit connaître, au moins, quatre fonctions. La fonction informative. Il faut informer les populations sur l’étendue de ce qui a été fait. Il y a la fonction interprétative qui consiste à interpréter ce bilan pour que les populations comprennent. Nous avons aussi la fonction d’intégration qui doit unir la mouvance présidentielle, mais aussi la fonction incitative qui consiste à demander aux populations de se mobiliser pour donner un second mandat au président Sall.

Quels sont les objectifs poursuivis ?
Le forum a pour fonction d’informer les populations, par moment même de les éduquer. Ce n’est pas pour rien qu’on a choisit les régions les plus reculées. Il y a déficit d’informations dans ces régions. Les habitants des régions les plus reculées ne sont pas informés. Il leur manque beaucoup d’informations. On descend dans ces localités pour les informer des acquis du président de la République. Au prochain forum, nous aborderons la question du parrainage.

Macky Sall pourra-t-il encore compter sur ses alliés en 2019 ?
Le candidat naturel de Bennoo Bokk Yaakaar est Macky Sall. C’est Macky Sall qui doit rendre compte. Il a été élu pour un mandat. C’est lui qui doit être reconduit pour rendre compte au peuple.

Le candidat de Bennoo sera Macky Sall. Le candidat de « Macky 2012 » sera Macky Sall. On en parlera officiellement. Dans Bby, jusqu’ici, il n’y a aucune velléité de faire une autre candidature. Tout le monde est d’accord pour qu’on le reconduise.

Que doit faire la mouvance présidentielle après l’adoption de la loi sur parrainage ?
La loi sur le parrainage avait suscité beaucoup de tiraillements entre l’opposition et la mouvance présidentielle. Les députés ont fini de faire leur devoir en votant cette loi. Maintenant, c’est aux Sénégalais d’adopter cette loi en donnant les signatures qu’on lui demande. Nous devons expliquer le parrainage aux Sénégalais. Pour la première fois, il y aura une campagne inclusive sur les plans national et international pour une collecte de signatures. Ce sera un temps fort de la présidentielle.

L’opposition rejette l’appel au dialogue sur le pétrole et le gaz. Vos commentaires ?
Ce n’est pas étonnant. Il fallait s’y attendre. Après les législatives, l’opposition avait demandé des concertations sur le processus. Quand le ministre de l’Intérieur a invité tous les partis légalement constitués à venir, la plupart des leaders ont boycotté. Beaucoup se sont constitués en expert du pétrole, mais ils n’y savent rien. Ils ne peuvent pas venir, parce qu’ils ne peuvent pas parler sérieusement du pétrole et du gaz.

Que pensez-vous des sorties de responsables de l’Apr contre leur parti ?
Ce sont des problèmes internes à l’Apr. Ce ne sont même pas des problèmes internes à « Macky 2012 » encore moins à Bennoo Bokk Yaakaar. Ces camarades ne critiquent pas la politique du président. Ils ne critiquent pas l’absence de réalisations du président. Ils critiquent la gestion interne de leur parti. Il n’y a pas encore le feu. L’Apr est une organisation qui n’est pas structurée, mais elle gagne toujours les élections depuis qu’elle est au pouvoir. C’est ça son charme. La plupart de ces responsables sont aussi divisés qu’unis. Ils peuvent être divisés sur telle question, mais au fond, ils sont unis. Ils peuvent critiquer Macky Sall, mais ils l’aiment bien. Ils sont capables de faire tout pour lui. Ils peuvent créer des problèmes, mais sont capables de les résoudre.

Ça n’enlève en rien au succès que Macky Sall a engrangé depuis qu’il est au pouvoir. Jusqu’ici, ils ne remettent pas en cause la gestion du pays de Macky Sall. Aucun d’entre eux n’a attaqué Macky Sall sur la gestion du pays.

Macky Sall fera face à des ténors de l’opposition. Croyez-vous en ses chances ?
Macky Sall avait fait face à ces ténors en 2012. Ils étaient 14 candidats. Ils les a tous battus. Il va remettre ça en 2019.

Le Pds maintient la candidature de Karim Wade. Pensez-vous qu’il pourra être de la course ?
Les responsables du Pds rêvent. S’ils se permettent de dire que Karim Wade est leur candidat, ils se trompent. Les responsables du Pds savent que karim Wade ne peut pas être candidat. C’est le nom de Karim qui leur permet de mobiliser. C’est pourquoi, ils l’utilisent à des fins de mobilisation et de propagande. Karim Wade ne jouit plus de ses droits politiques et civils.

Propos recueillis par Babacar DIONE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.