banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Yancouba Sagna, maire de Sindian, président du mouvement «Bourabé» : «Pourquoi j’ai décidé de soutenir le Président Macky Sall…»

07 Jui 2018
744 times

Conseiller en planification et maire de la commune de Sindian, située dans le département de Bignona, Yancouba Sagna est aussi leader du mouvement politique «Bourabé». Dans cet entretien, il revient sur son soutien à la réélection du président Macky Sall et sur son compagnonnage avec Ousmane Sonko. Ainsi, pour le maire de Sindian, l’ambition du président de la République recoupe la vision de son mouvement.

Monsieur le maire, qu’est-ce qui motive votre soutien au Président Sall à la prochaine présidentielle?

Nous n’avons fait qu’accepter la main tendue du président de la République en rapport à sa volonté de prendre en charge les besoins de nos populations, de résoudre les problèmes de notre localité. Dès l’instant qu’il a accepté de tenir compte de notre vision, encore une fois, nous acceptons de soutenir le président  dans sa volonté de faire davantage pour le pays et en particulier pour nous autres qui avons dit «Bourabé». « Bourabé» est un mouvement qui participe au développement économique, social, culturel et environnemental de son cher Sénégal, de sa localité, de son terroir. Ce qui nous mobilise, ce sont des actions pour l’équilibre,  l’équité et le développement de nos populations, le développement de nos terroirs. C’est un mot diola qui signifie « le jour se lève ». Pour dire que le moment est venu, mobilisez-vous pour la réalisation de vos préoccupations, pour le développement. C’est dire donc que nous sommes prêts pour nous engager dans la voie de soutenir le président pour 2019 et nous y allons avec détermination. Parce qu’aussi, le Président a dit qu’il a entendu le cri de cœur du «Bourabé». C’est cela notre objectif, et c’est la raison pour laquelle nous soutenons le président dans son ambition qui recoupe notre vision.

Est-ce à dire qu’aujourd’hui la page d’Ousmane Sonko avec qui vous avez cheminez lors des dernières législatives  est définitivement tournée ?

Nous avons toujours dit «Bourabé». Même lorsqu’on a travaillé durant les dernières législatives, nous l’avions fait dans une coalition qui s’appelle «Ndaw Askan Wi» avec comme tête de liste Ousmane Sonko. Lors du référendum, nous avions travaillé avec le Président de la République qui nous avait demandé de le soutenir pour qu’on puisse travailler pour le développement de notre localité, de nos populations. Nous avions travaillé avec le président. Par la suite, lors des législatives, nous avons émis notre volonté de  prendre en charge les préoccupations de nos populations en demandant de nous  investir comme candidat mais les gens ne nous ont pas suivi en disant qu’on n’est pas représentatif. Nous avons dit alors allez-y et Sonko nous a tendu la main et nous avons dit que nous sommes prêts à travailler pour les populations. Ce qui nous mobilise ce sont les préoccupations de nos populations. Ce que nous avons fait c’est de répondre à l’appel du président en restant «Bourabé». « Bourabé» continue de rester «Bourabé» mais le mouvement continue de soutenir le président de la République. Ce que nous demandons c’est que tout ce qui est politique de territorialisation puisse arriver chez nos populations. Que les politiques publiques puissent arriver à nos localités.
Concrètement, comment vous comptez  réussir cet accompagnement du  président en 2019 ?

C’est en mettant à sa disposition, l’arsenal, la logistique et la stratégie « Bourabé ». Maintenant comme nous l’avons dit et lui avons signifié, nous sommes disponibles à respecter l’engagement que nous avons pris, à aller à la base pour dire aux populations que le Président est disposé à accompagner  notre volonté, notre développement. Ce que nous pouvons faire, c’est prendre date avec lui et travailler dans ce sens. On ne s’engage pas à moitié, on n’y va à fond. Pour rappel, sur l’ensemble des communes du pays, seule la commune de Sindia a été gagnée par la coalition « «Ndaw Askan Wi» que nous avons soutenue lors des dernières législatives. Et ce n’est pas négligeable.

Propos recueillis par Amadou DIOP

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.