banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Mamadou Moustapha Diagne, leader de synergie républicaine : «L’opposition n’a aucune chance de gagner la Présidentielle»

03 Juil 2018
654 times

Leader de Synergie républicaine, un parti membre de la coalition, Macky 2012, Mamadou Moustapha Diagne estime que l’opposition « n’a aucune chance de gagner la prochaine présidentielle ». Pour M. Diagne, pour « achever » cette opposition, la mouvance présidentielle doit expliquer, de manière intelligente et intelligible, le bilan de Macky Sall».

Votre parti a récemment demandé au président de la coalition Macky 2012 de remobiliser ses forces. Pourquoi cette proposition ?
Synergie républicaine a constaté que le président de notre coalition, Macky 2012, est en  train de recevoir des opposants en vue certainement, de les enrôler dans notre mouvance. Cette stratégie d’affaiblissement de l’opposition n’est pas une mauvaise chose en soi ; mais encore faudrait-il bien cibler ceux et celles  qu’on doit démarcher. En effet, je ne crois pas que ceux qui ont bénéficié des largesses de Wade et qui n’ont pas empêché sa déroute, puissent nous apporter une plus-value électorale appréciable. D’abord, ils ne viennent pas avec une bonne image aux yeux du Sénégalais, ensuite ils ne peuvent pas garantir un effet d’entraînement de leur base, s’il leur en reste encore. Alors la bonne stratégie pour le président, c’est d’abord de remobiliser ceux qui l’aiment et qui croient en son action : les militants de l’Apr, les alliés de la 1er heure de Macky 2012 et enfin ceux de “Bennoo Bokk Yaakaar”. Il n’a pas besoin de recréer le monde. Ceux qui lui souhaitent véritablement un 2éme mandat se trouvent dans ses propres forces.

Comment cette remobilisation doit se faire ?
Il doit continuer à pacifier les foyers de tension au sein de l’Apr, motiver et demander à ses responsables qui bénéficient de position d’appuyer les militants  de l’Apr à la base de façon plus conséquente. Parallèlement, il doit recevoir Macky 2012, les autres sous coalitions et définir avec elles une stratégie pour une victoire dès le 1er tour. Il faut détruire cette image qui porte à croire que “Bennoo Bokk Yaakaar” c’est cinq partis : le Ps, l’Afp, la Ld, le Pit, et l’Apr.

Quelle action concrète la mouvance doit mener pour faire face à l’opposition ?
Nous avons une opposition qui, pratiquement, n’a aucune chance de gagner. Elle est paralysée par le manque de leadership crédible. Idrissa Seck s’est tiré une balle dans le pied, le Pds manque de courage en s’entêtant à vouloir présenter Karim comme candidat, les autres n’ont aucun ancrage sociologique et politique qui leur permet de porter une contradiction sérieuse au président. C’est une opposition qui verse dans le nihilisme et le catastrophisme. Pour l’achever, il nous faut principalement expliquer, de manière intelligente et intelligible, le bilan du président Macky Sall aux électeurs en insistant notamment sur ses grands projets dont le Pudc, le Puma, le projet Promoville, la Cmu, le Ter, mais aussi les découvertes de pétrole et de gaz, les constructions et les réfections dans les cités religieuses.

Est-ce que l’unité du camp présidentiel n’est pas souvent fragilisée par les échanges de propos aigre doux entre hauts responsables ?
Oui, vous avez raison, le linge sale se lave en famille. Les bravades, les attaques crypto-personnelles et les insultes  publiques ternissent l’image de notre régime. Il nous faut éviter particulièrement l’arrogance et la suffisance. Gérons nos contradictions en interne et renvoyons aux populations, une image teintée de modestie, de vertu et de sobriété á l’image de son excellence le président Macky  Sall qui symbolise le modèle parfait du citoyen que notre école cherche á construire.

Quelle est la clé pour gagner au premier tour ?
Il faut travailler sur trois  axes fondamentaux à savoir une excellente présentation du bilan du Chef de l’Etat en vue de sa bonne appropriation par les bénéficiaires et électeurs. Ce qui nécessite, en conséquence,  une revue des fondamentaux de notre communication et un repositionnement des hommes et des femmes qui l’animent, une remobilisation de nos forces accompagnée par l’élaboration d’une bonne stratégie de campagne qui prend en compte la représentativité de chaque organisation de la mouvance et une résolution rapide des problèmes sociaux par le gouvernement qui devra nécessairement apporter des solutions immédiates aux problèmes sociaux : l’eau, l’éducation, la santé, la formation et l’insertion des jeunes , le financement des femmes. Les programmes en cours doivent être diligentés pour atteindre le maximum de bénéficiaires.

Propos recueillis par
Babacar DIONE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.