Print this page

Présidentielle 2019 : La Crc d’Aliou Dia va investir Macky Sall

16 Juil 2018
2218 times

La Convergence pour le renouveau et la citoyenneté (Crc) sera bientôt en congrès pour investir le président Macky Sall, candidat à la présidentielle de 2019. L’annonce a été faite, hier, par son leader, Aliou Dia, lors d’un point de presse.

« Nous allons soutenir la candidature de Macky Sall, parce que nous sommes de la coalition Bby, mais aussi nous sommes convaincus que si le président est réélu, l’émergence sera réalisée », a dit le leader de la Crc. Aliou Dia dit fonder sa conviction sur les réalisations du président Sall, après 5 ans à la tête du pays. C’est pourquoi, il a invité ses militants à joindre les Sénégalais qui veulent voir Macky Sall poursuivre l’œuvre de construction nationale.

Revenant sur la conférence des leaders de “Bennoo Bokk Yaakaar” qui a eu lieu avant-hier, Aliou Dia a déclaré que « la coalition est plus forte que jamais ». Il s’est réjoui de la démarche des leaders qui ont salué les décisions prises par l’Etat, notamment le parrainage, les mesures en faveur du monde rural, etc. Aliou Dia a loué la décision du chef de l’Etat qui a donné des instructions au ministre des Finances pour payer la dette de la Sonacos qui est estimée à 13 milliards de Fcfa. Aliou Dia a aussi salué le fait que le président Sall ait adressé ses félicitations aux fonctionnaires qui jouent un rôle important dans la recherche et dans l’économie sans tambours ni trompette.

En ce qui concerne la perte récente de milliers de têtes de bétail, il a magnifié la réaction du gouvernement qui, après avoir dépêché le ministre de l’Elevage sur le terrain, a décidé de secourir les éleveurs. « Le président de la République a effectué un voyage à Ribot Escale. Il a pris des décisions en dégageant une enveloppe d’un milliard pour sauver le reste du bétail. C’est un geste important qui va accompagner les éleveurs », a dit Aliou Dia. Toutefois, il a exhorté les éleveurs à mieux moderniser leur secteur. « C’est le changement climatique dont on parle depuis des années qui s’est signalé. Il va falloir qu’on prenne les devants, parce que l’élevage ne peut plus être fait comme avant. Il faut que les éleveurs assurent leur bétail », a-t-il recommandé, ajoutant que « la situation est bien gérée par l’Etat et les organisations paysannes ».

S’agissant de la campagne agricole, M. Dia a adressé ses félicitations au ministre de l’Agriculture qui a mis en place un dispositif permettant de mettre à la disposition des paysans, les semences, les intrants et du matériel agricole à temps avec notamment l’implication de tous les acteurs.

Babacar DIONE

Rate this item
(0 votes)