Print this page

Samuel Sarr promet d’accompagner le secteur informel

25 Juil 2018
2459 times

Candidat déclaré à la présidentielle de 2019, Samuel Sarr ambitionne de veiller particulièrement au sort des jeunes et femmes du secteur informel, s’il est élu président.

« Je viellerai à ce que les jeunes et les femmes ne soient plus marginalisés, chassés, persécutés et considérés comme des gêneurs ou trouble-fêtes autour des marchés et artères des grandes villes », a dit avant-hier, Samuel Sarr, président du Parti libéralisme social sénégalais (Lss).

Il recevait le Réseau national libéral, social du secteur informel (Renalssi). Selon lui, ce secteur a sa place dans notre société. «  Je m’engage à encadrer ses activités, à promouvoir des aménagements appropriés et à valoriser leur apport dans l’économie sénégalaise », a déclaré M. Sarr.

D’après l’ancien ministre d’Etat, dans la plupart des pays asiatiques, le secteur informel est non seulement très bien pris en compte dans les politiques publiques, mais on leur affecte souvent des espaces bien aménagés, le long des artères des grandes villes. « Le secteur informel a besoin d’une véritable prise en compte dans les politiques publiques et surtout dans les plans d’aménagement urbain. Leur prise en compte doit se faire en amont, dans tous les grands projets impliquant une grande mobilité de personnes », a déclaré M. Sarr, qui précise que les acteurs d’un tel monde, qu’ils soient des femmes ou des hommes, doivent être préparés, en vue de leur apporter une solution. Considéré comme le candidat naturel du secteur informel à la présidentielle de février 2019, Samuel Sarr dit signer un pacte de confiance réciproque avec ledit secteur, qu’il veut revaloriser. Il veut aussi donner à ce secteur les mécanismes d’une économie nationale. Son défi, conclut-il, c’est de transformer l’acteur informel en acteur formel pour le développement du Sénégal.

Serigne Mansour Sy CISSE 

Rate this item
(0 votes)