Print this page

Mamadou Salif Sow, leader du mouvement « Ensemble pour le SénégaL » : « S’unir pour réélire Macky Sall »

25 Juil 2018
8812 times

Après son audience avec le président de la République, l’opérateur économique, Mamadou Salif Sow s’engage à travailler pour la réélection de Macky Sall.

Pourquoi avez-vous décidé de soutenir la candidature de Macky Sall à travers la mise en place d’un mouvement ?
Ce mouvement a été créé suite à une rencontre que le président de la République a bien voulue m’accorder en avril par l’entremise du maire de Médina Gounass. J’ai décidé de mettre sur pied un mouvement politique national qui a pour nom « Ensemble pour le Sénégal ». Depuis plus de 10 ans, j’étais beaucoup plus dans le développement, dans les actions sociales, mais à la suite de cet entretien, j’ai compris que le président souhaite associer beaucoup de cadres sénégalais à la gestion des affaires de l’Etat. L’audience avec le chef de l’Etat est un signe d’estime et de considération. Nous avons échangé sur beaucoup de points et il y a eu une convergence de vue et d’idées. Cela m’a poussé à créer un mouvement politique qui va être le prolongement de ce que j’ai fait ces 10 dernières années. Vu l’orientation que Macky Sall donne à sa politique sur le plan social, je pense que cela entre en parfaite corrélation avec ce que je faisais dans le passé. J’ai décidé d’accompagner le président, Macky Sall pour sa réélection. Ce mouvement est composé des cadres sénégalais de toutes les régions du Sénégal et de la diaspora. Nous avons estimé, à un certain moment, qu’il fallait se mettre ensemble pour créer une organisation dans laquelle nous pouvons mettre nos compétences au service du Sénégal.

Vous habitez Kolda, quelles sont les actions concrètes que vous comptez y mener ?
L’opposition avait gagné dans la commune de Kolda lors des dernières élections. La mouvance avait gagné dans le département, mais une victoire doit être belle. Lorsque vous perdez la commune de Kolda et vous perdez la région, la victoire n’est pas aussi belle qu’on le souhaite. C’est pourquoi, j’ai décidé de concentrer mes efforts de mobilisation dans la commune de Kolda.

Je suis né dans la commune de Diallambéré. Nous avons fait beaucoup d’actions sociales notamment la construction d’édifices religieux. Macky Sall n’a pas de problème dans la commune de Kolda, mais il y avait plusieurs tendances. Ces tendances ont desservi la coalition. Les militants se reconnaissent souvent à travers un leader, mais lorsque le leadership est éparpillé, ils ont du mal à trouver des repères. C’est pourquoi, ils ont rapporté leurs voix à l’opposition. Mais cela ne veut pas dire que l’opposition n’est pas majoritaire. Depuis deux mois, je suis dans la commune de Kolda. Nous avons organisé des visites de proximité pour comprendre pourquoi la coalition Bby a perdu. Macky Sall a une base affective, seulement, la contradiction entre les leaders locaux a défavorisé la coalition. C’est pourquoi, nous œuvrons pour une unité d’actions. Il nous faut mutualiser les énergies pour aller vers un travail efficace et efficient pour que le président passe dès le premier tour. Macky Sall a promu des cadres de Kolda dans les instances de décision notamment dans les ministères et les directions des sociétés nationales. Il a appartient aux fils de Kolda de lui rendre la monnaie. Il faut donc arrêter les querelles de tendances et se mobiliser. Ce n’est pas dans la division que nous pouvons gagner. Seule l’unité peut nous permettre de gagner.

Après le lancement du mouvement qui a eu lieu à Kolda, quelle est la prochaine étape ?
Le meeting de lancement a été considéré, par les populations de Kolda, comme un grand rendez-vous de retrouvailles avec un homme qui a été aux côtés des populations depuis 10 ans. Nous avons eu droit à une mobilisation exceptionnelle. De Médina Yoro Foulah à Kolda, en passant par Vélingara, il y a eu une forte mobilisation. Toutes ces localités sont venues massivement. Cela me fait comprendre qu’il y a un espoir immense que les populations de Kolda ont en notre mouvement. Cela nous encourage à aller de l’avant pour le développement de Kolda. La seule bataille qui vaille est celle de réélire Macky Sall en 2019. La prochaine étape a commencé le 19 juillet. J’avais promis au président de la République d’apporter une contribution à sa victoire finale. Nous avons démarré une tournée nationale à Ziguinchor. Nous avons sillonné toute la commune de Ziguinchor et celle d’Adéane pour discuter avec les populations. Nous allons faire toutes les 14 régions et les 45 départements du Sénégal. Je pense que ce n’est pas en restant dans les bureaux qu’on va réélire Macky Sall. Il faut descendre sur le terrain pour écouter les populations et apporter des solutions à leurs préoccupations.

Babacar DIONE

Rate this item
(0 votes)