banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Retrospectives 2015 - Infrastructures aéroportuaires : Relance du chantier de l’Aibd 2016

02 Jan 2016
2322 times

En 2015, de nombreux tronçons routiers ont été réhabilités et des chantiers d’envergure lancés comme l’autoroute Illa Touba. Des infrastructures nécessaires pour la réussite de l’objectif d’émergence.
L’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass a beaucoup fait parler de lui en 2015 non pas en termes de nombre d’avions qui auraient dû y atterrir, puisque l’ouvrage devait être fonctionnelle depuis 2012, mais plutôt dans un énième rebondissement aux relents pécuniaires. L’entreprise saoudienne Saudi BinLadin Group a demandé un nouveau délai pour la livraison et mis sur la table un autre avenant, le cinquième, pour pouvoir terminer les travaux, exécutés à hauteur de 85 %, selon le directeur de l’Aibd, Abdoulaye Mbodj. Sur le chantier, en août 2015, l’ambiance était caractérisée par des ouvriers en grève, las de ne pas avoir reçu leur salaire depuis deux mois. Le dossier Aibd rebondit lorsque l’Etat dit niet à un cinquième avenant synonyme de 63 milliards de FCfa pour terminer les travaux en décembre 2016. Alors que dans le passé, un premier avenant de deux milliards de FCfa avait été signé sous le régime du président Abdoulaye Wade, suivi d’un second de près de 40 milliards de FCfa, d’un troisième à 27 milliards de FCfa. En 2013, un quatrième avenant de 50 milliards de FCfa, jugé inapproprié par la partie sénégalaise, est finalement concédé après des discussions serrées, laissant espérer la fin du chantier. A force de débourser plus d’argent, la facture de l’Aibd risque de passer du simple au double, pour un coût initial de l’ouvrage de 229 milliards de FCfa. Son directeur général, Abdoulaye Mbodj, va même jusqu’à brandir la menace d’une rupture de contrat avec les Saoudien et le recours à des entreprises locales pour terminer les travaux.

M. CISS


Last modified on samedi, 02 janvier 2016 13:12
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.