banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Aéroport international Blaise Diagne : La mise en service prévue au mois de décembre 2017

19 Oct 2016
2035 times

Le ministre du Tourisme et du Transport aérien, madame Maïmouna Ndoye Seck, s’est félicité, hier, de l’état d’avancement des travaux de construction de l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd). Le groupe turc Summa-Limak, qui s’est engagé à achever les travaux en huit mois, a assuré une mise en service de l’ouvrage réalisé à 88 % en décembre 2017.

À l’arrêt, depuis un an, les travaux de l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass ont repris avec l’arrivée du groupe turc Summa-Limak, qui s’est engagé à finaliser les travaux en huit mois. En visite des chantiers hier, le ministre du Tourisme et du Transport aérien s’est félicité de l’état d’avancement des travaux. A en croire Mongi Houcine, premier responsable de Studi international, des avancements considérables ont été réalisés par l’entreprise, passant de 85 à 88 % entre avril et octobre 2016, soit un progrès de 3 %. « Il reste 12 % des travaux à terminer. Summa-Limak a réalisé 3 % et si l’on maintient le même rythme, les travaux seront livrés à temps », a-t-il indiqué. Pour M. Houcine, l’entreprise estime terminer les travaux fin avril 2017, date prévue pour l’achèvement total des travaux, selon le contrat. Il y aura ensuite, selon M. Houcine, une phase de transfert qui ira jusqu’en août 2017. Mais, a-t-il précisé, la phase de transfert et l’ouverture sont prévues pour décembre 2017.

Mais pour que ce projet soit réussi, a fait savoir le premier responsable de Studi International, il y a des préalables à respecter pour que l’entreprise termine les travaux à temps et que la date d’ouverture soit respectée. « Il y a l’amenée de l’eau, de l’internet et du téléphone. Il faut aussi que les bâtiments essentiels soient achevés avant décembre 2017, que l’Asecna assure la disponibilité de l’avion-laboratoire, que le paiement se fasse à temps et qu’il soit réglementaire », a-t-il indiqué.

Le ministre Maïmouna Ndoye Seck qui a visité le chantier titanesque de ce nouvel aéroport a magnifié l’état d’avancement des travaux. « Il y a un an, le chantier était presque à l’arrêt. Depuis lors, grâce à l’effort du gouvernement, sous l’impulsion du président de République, Macky Sall, nous avons pu débloquer la situation avec l’arrivée du groupe Summa-Limak », a fait savoir le ministre. « On a pu voir l’évolution des travaux en termes de bâtiments, d’infrastructures connexes. Cela permettra, avec l’ouverture prochaine de l’autoroute à péage qui va arriver à l’Aibd à partir de la semaine prochaine, de voir l’ouverture de cet aéroport avec plus de perspectives », a indiqué Maïmouna Ndoye Seck. Elle s’est félicitée du taux d’avancement qui est passé de 85 % à 88 %, soit 3 % d’évolution en seulement 45 jours de travaux. « Tout ceci nous permet d’espérer que les délais que nous nous sommes fixés pour l’ouverture de cet aéroport seront respectés », a-t-elle relevé. Selon le ministre, les délais sont de huit mois de travaux à compter du paiement de l’acompte intervenu au début du mois de septembre. De ce fait, a indiqué le ministre, les travaux devraient se terminer au mois d’avril 2017 et la mise en service est prévue en décembre 2017.

ll a encouragé le groupe Summa-Limak à se mobiliser davantage, à persévérer pour arriver à bon port et dans les délais impartis. Pour le ministre, le paiement constitue un point important.

Elle a plaidé pour la validation des décomptes dans les délais. « Les bailleurs de fonds sont dans d’excellentes dispositions pour nous accompagner dans l’ouverture imminente de l’aéroport ; d’où la nécessité d’anticiper le dernier décaissement et qu’on n’attende pas le dernier mois pour faire les demandes, car la multiplicité des bailleurs ne favorise pas les prises de décision », a noté Maïmouna Ndoye Seck qui a plaidé pour une anticipation sur la demande pour éviter des blocages du paiement. 

S.O.F

Last modified on mercredi, 19 octobre 2016 16:08
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.