banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Riziculture dans la vallée : Plaidoyer pour une subvention de la production

21 Avr 2017
466 times

Le président de l’Union des producteurs privés du Delta du Fleuve Sénégal, Daouda Gaye et les membres de son staff, ont tenu, avant-hier, un point de presse à Saint-Louis pour inviter l’État à tout mettre en œuvre pour subventionner la production rizicole dans la vallée.

Membre du conseil d’administration du Comité national interprofessionnel de la filière riz (Ciriz), Daouda Gaye, producteur domicilié à Diawar a souhaité que la production rizicole soit subventionnée plutôt que l’achat de l’engrais. Il a estimé que l’État, les producteurs, les riziers et autres transformateurs du paddy, les commerçants et les consommateurs sénégalais tireront profit d’une telle mesure du gouvernement, arguant que le prix bord champ du riz paddy reviendrait moins cher. Il a avancé le chiffre de 100 FCfa pour le kilogramme si le producteur bénéficie d’une subvention de 50 FCfa pour le kilogramme.

Il a soutenu qu’il y a un manque d’engrais dans la vallée mais que la subvention de l’acquisition de l’engrais ne leur permet pas de gagner grand chose. Daouda Gaye a souligné que la différence entre les prix de l’engrais subventionné (162 FCfa le kg) et celui non subventionné (195 FCfa à Dakar et 200 à 205 FCfa à Ross-Béthio) est insignifiante. Selon M. Gaye, la subvention de la production rizicole permettra aux producteurs de la vallée de produire du riz qui pourra concurrencer le riz importé. Il a déclaré que les producteurs du Delta et de la Vallée du Fleuve Sénégal sont confrontés à d’énormes difficultés pour poursuivre leurs activités professionnelles surtout pour la présente campagne de riz de contre-saison chaude. Cette situation pénible, a-t-il poursuivi, risque d’entraîner des conséquences désastreuses dans la vallée dans la mesure où le cycle de développement végétatif des cultures rizicoles, pourrait se prolonger, les récoltes programmées en début de période hivernale. Il a soutenu que le paddy arrosé par la pluie sera rejeté par les riziers et les commerçants et les producteurs ne seraient pas dans les conditions favorables de rembourser leur crédit.

Malgré ces difficultés, Daouda Gaye, au nom des producteurs privés du département de Dagana, a rendu un vibrant hommage au président Macky Sall, qui a réussi, selon lui, « à transformer un rêve en réalité ». « Tout le monde a constaté que l’autosuffisance en riz est en marche dans la vallée. Les objectifs du Programme national d’autosuffisance en riz, sont en passe d’être atteints », a-t-il dit.

Après avoir pris bonne note des doléances, le Directeur général adjoint de la Saed, Seyni Ndao, a indiqué que les producteurs de la région Nord ont toujours rappelé cette revendication portant sur la subvention du prix du kg de paddy. Leur reconnaissant ce droit, M. Ndao a précisé que la décision n’appartient pas à la Saed mais aux plus hautes autorités qui doivent apprécier sa faisabilité.

Abondant dans le même sens, le nouveau Directeur régional du développement rural (Drdr) de Saint-Louis, Amadou Baldé, a souligné que cette mesure est une décision politique, soulignant que la Saed et la Direction régionale du développement rural sont uniquement chargées d’exécuter les décisions de l’État.

Mbagnick Kharachi DIAGNE

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.