banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Akinwumi Adesina, lauréat du prix mondial de l’Alimentation : La récompense de 250 000 dollars versée à un fonds de soutien aux jeunes agriculteurs

23 Oct 2017
469 times

Lauréat du prix mondial de l’Alimentation, le président de la Banque africaine de développement (Bad) a décidé de consacrer les 250.000 dollars qui accompagnent cette distinction, soit plus de 125.000.000 de FCfa, à la création d’un fonds pour les jeunes agriculteurs et agripreneurs africains.

Le président de la Banque africaine de développement (Bad), Akinwumi Adesina a reçu le 19 octobre dernier, à DesMoines, aux États-Unis, le prix mondial de l’Alimentation 2017 dont il est lauréat. Doté d’une enveloppe de 250.000 dollars, soit plus de 125 millions de FCfa, le président de la Bad, préoccupé par l’autonomisation des jeunes africains, a promis que cet argent servira à la création d’un fonds destiné à soutenir les jeunes agriculteurs et entrepreneurs agricoles du continent. « Je m’engage à consacrer les 250 000 dollars de ma récompense du Prix mondial de l’alimentation pour mettre en place un fonds entièrement dédié au financement des jeunes africains actifs dans l’agriculture pour nourrir l’Afrique », a-t-il déclaré, dans un communiqué. Optimiste quant à l’avenir du continent, M. Adesina est persuadé que « le jour viendra très bientôt, où tous ses enfants seront bien nourris quand des millions de petits fermiers pourront envoyer leurs enfants à l’école ».

Considéré comme le Nobel de l’agriculture, le Prix mondial de l’alimentation, créé par Norman Borlaug, prix Nobel de la paix en 1970, est perçu comme la plus prestigieuse distinction internationale qui vient couronner des individus qui ont œuvré en faveur du développement humain en améliorant la qualité, la quantité ou la disponibilité de la nourriture à travers le monde. Il est remis tous les ans au mois d’octobre, à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation. Il a été décerné en juin dernier à Akinwumi Adesina pour le travail qu’il a accompli afin d’améliorer la disponibilité des semences, des engrais et du financement pour les agriculteurs africains et pour avoir changé la perception qu’ont les jeunes africains de l’agriculture et s’y investir en y voyant une activité lucrative.

Depuis son arrivée à la tête de la Bad, en mai 2015, cette banque œuvre à accélérer le développement de l’agriculture grâce à sa stratégie « Nourrir l’Afrique qui prévoit quelque 24 milliards de dollars d’investissements au cours des dix prochaines années. Mais au-delà de son action à la tête de la Bad, ce prix récompense, selon le communiqué, le travail qu’a accompli Akinwumi Adesina, ces vingt dernières années avec la Fondation Rockefeller et l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (Agra), mais aussi en tant que ministre de l’Agriculture et du Développement rural au Nigeria. M. Adesina a assuré que ce prix le conforte dans sa volonté d’accélérer la transformation de l’agriculture africaine. Le lauréat 2017 du Prix mondial de l’alimentation ajoute, toujours selon le communiqué, que «l’Afrique doit non seulement se nourrir elle-même, mais elle doit aussi le faire avec fierté. L’Afrique doit également exploiter le potentiel de son agriculture pour la transformer de sorte que ce ne soit plus simplement un moyen de lutter contre la pauvreté mais qu’elle serve à créer de la richesse ».

Le président de la Fondation du Prix mondial de l’alimentation, l’ambassadeur Kenneth Quinn, a rendu un vibrant hommage à Akinwumi Adesina, « dont les grandes réalisations ont touché des millions d’agriculteurs et de personnes vivant dans la pauvreté rurale au Nigeria et dans toute l’Afrique et dont le leadership est une grande promesse pour sortir des millions et des millions de personnes encore de la pauvreté sur tout le continent ».

Elhadji Ibrahima THIAM

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.