banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Modernisation de la pêche : Les acteurs magnifient les nombreuses initiatives du chef de l’Etat

09 Fév 2018
349 times

Lors de sa tournée régionale de présentation de condoléances, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime est revenu sur les nombreuses initiatives du chef de l’Etat et de son gouvernement visant à moderniser le secteur. Des résultats appréciés par les acteurs de la pêche.

Le ministre de la Pêche Oumar Guèye a rappelé tout l’intérêt que le président de la République Macky Sall accorde au secteur de la pêche avec les nombreuses initiatives en faveur du secteur. Il s’agit principalement de la motorisation des embarcations de pêche à travers la subvention des moteurs, de l’immatriculation des pirogues, des gilets de sauvage, etc.

Pour la motorisation des pirogues, il a indiqué que l’Etat a porté le nombre de moteurs de 5.000 à 20.000 et 20 milliards de FCfa on été dégagés pour l’acquisition des moteurs, soit un million de subvention par moteur au profit des bénéficiaires. La commercialisation des moteurs avait connu un coup d’arrêt mais elle a repris, informe-t-il. D’autres dispositifs comme la géolocalisation seront bientôt expérimentés à bord des embarcations de pêche, a indiqué le ministre, précisant que Cayar sera la zone test. Oumar Guèye a attiré l’attention des pêcheurs et des mareyeurs sur l’intérêt de prendre des mesures nécessaires notamment des dispositions sécuritaires en haute mer. Il s’agit particulièrement du port du gilet de sauvage. Le ministre a insisté sur cette mesure préventive avant d’embarquer en haute mer notamment en cette période de mer agitée. Le ministre a exhorté les pêcheurs « à redoubler de vigilance et d’attention ». « Si des événements de telle nature se produisent, on doit davantage redoubler de vigilance en prenant des précautions nécessaires pour les éviter », a-t-il lancé.

Un quai de pêche moderne bientôt à Joal
Joal a été la dernière étape de cette tournée régionale de présentation de condoléances. La ville a enregistré deux disparus au large des côtes. Le ministre a annoncé que Joal va bientôt disposer d’un quai de pêche moderne. Selon lui, les études techniques sont en cours. A Joal tout comme dans les autres localités où le ministre s’est rendu, le sentiment des familles éplorées et des acteurs de la pêche est le même. Comme à Cayar, Mbour et à Fass Boye, la pêche est la principale activité des populations. « Quand le secteur de la pêche s’émousse, aucune autre activité ne marche », déclare le maire de Joal, Boucar Diouf. Ce dernier et d’autres autorités de la commune ont magnifié les efforts continus et inlassables du chef de l’Etat Macky Sall et de son gouvernement pour améliorer les conditions de travail des acteurs de la pêche. Les coordonnateurs des conseils locaux de pêche artisanale (Clpa) de Fass Boye et de Mbour, Moda Samb et Aliou Wade ont indiqué que jamais dans l’histoire de notre pays, un ministre de la Pêche s’est déplacé pour présenter les condoléances du chef de l’Etat et de la nation aux familles des pêcheurs disparus en haute mer. Ils ont surtout, à l’occasion, magnifié les initiatives du président de la République Macky Sall en leur faveur.

« Nous ne pouvons que nous réjouir du déplacement du ministre et louer les efforts du gouvernement visant à satisfaire nos préoccupations quotidiennes », a déclaré M. Wade, en réitérant l’engagement des acteurs du secteur à soutenir la politique du chef de l’Etat.

Souleymane Diam SY

CAYAR DOTÉE BIENTÔT D’INFRASTRUCTURES MODERNES
Cayar va bientôt disposer d’un complexe frigorifique et d’une aire de transformation moderne des produits halieutiques d’un coût global de 1,200 milliard de FCfa. L’annonce a été faite par le ministre de la Pêche. Oumar Guèye s’était rendu, mercredi, dans cette localité dont la principale activité reste la pêche pour présenter les condoléances du chef de l’Etat et de la nation sénégalaise suite à la disparition en mer de dix pêcheurs du village. Le complexe frigorifique sera composé, selon lui, d’une chambre froide, de deux camions frigorifiques alors que l’aire de transformation va abriter une garderie d’enfants, des fours, un poste de santé, etc. Selon le ministre, les marchés ont été déjà attribués et sera bientôt procédé à la pose de la première pierre de ces travaux dédiés à la modernisation du secteur. Les populations de Cayar ont fait part de leurs préoccupations car leur localité est l’un des centres de pêche du pays et occupe une place importante dans la région et constitue leur principale source de devises. Le ministre a promis de revenir à Cayar et de discuter avec elles sur toutes les questions du secteur.

S. D. SY

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.