banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Identification des équides : 4.000 chevaux dotés de puces électroniques à Fatick

02 Mai 2018
770 times

Le ministère de l’Elevage et des Productions animales a introduit, dans la région de Fatick, une nouvelle technologie basée sur le port de puces électroniques pour lutter efficacement contre le vol des chevaux, un fléau dans la zone, a appris l’Aps, dimanche. « Cette technologie basée sur le port de puces électroniques numérotées par chaque cheval a été testée avec succès à Thiès, à Louga, à Kaffrine et à Diourbel », a expliqué un agent technique de la direction du développement des équidés au ministère de l’Élevage et des Productions animales, Mamadou Sylla.

Il s’entretenait avec des journalistes lors de l’étape de Fatick de la campagne nationale d’identification des équidés. « Cette campagne nationale d’identification des équidés a permis d’équiper environ 4.000 chevaux de puces électroniques dans la région », a-t-il indiqué. « Au delà des chevaux, a-t-il fait noter, le vol de bétails touche tout le secteur de l’élevage et suscite beaucoup d’interrogations au ministère et chez les acteurs du secteur » ; a ajouté M. Sylla. D’où, selon lui, l’engagement de la tutelle à lutter contre ce fléau. « Avant le recours à cette nouvelle technologie, les agents utilisaient des carnets signalétiques et sanitaires qui servaient à identifier l’animal et les traitements subis dont les vaccinations, les prophylaxies, l’insémination », a dit M. Sylla, soulignant que la nouveauté, c’est la puce électronique. « Par le biais de cette technologie, un numéro unique dans le monde est introduit dans le cheval pour identifier cet animal important dans la production agricole et dans la lutte contre l’insécurité alimentaire en milieu rural », a-t-il encore expliqué.

(APS)

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.