banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Sécurité alimentaire : Le Pasa a distribué plus de 800 tonnes d’aliments de bétail à Louga, Matam et Kaffrine

17 Mai 2018
806 times

Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye,  était, avant-hier, dans le département de Linguère pour s’enquérir de la situation des éleveurs et des infrastructures  réalisées par le Projet d’appui à la sécurité alimentaire  Louga, Matam Kaffrine (Pasa – LouMaKaf). Elle a déclaré que ce projet a mis plus de 800 tonnes d’aliment de bétail dans les régions concernées.

« Je suis venue rencontrer, encourager et surtout féliciter  les éleveurs sénégalais parce qu’ils ont tenu compte des conseils que nous leur avions prodigués », a déclaré le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye, avant-hier à Linguère pour s’enquérir de la situation des éleveurs et des infrastructures  réalisées par le Pasa Louga, Matam, Kaffrine (Loumakaf). « Nous leur avions aidé à mettre en place un mécanisme de pérennisation de l’Opération sauvegarde du bétail (Osb), qui leur a permis d’assurer leur propre résilience. Et, avec une somme de plus de 3 milliards de FCfa, les populations, elles-mêmes, ont acheté plus de 15.000 tonnes d’aliment… », a rappelé le ministre Aminata Mbengue Ndiaye, précisant que le premier partenaire qui intervient dans la zone silvo-pastorale,  c’est le Projet d’appui à la sécurité alimentaire (Pasa), qui est un projet des ministères de l’Agriculture et de l’Elevage  qui a mis plus de 800 tonnes d’aliments de bétail dans les régions de Louga, Matam et Kaffrine.

Elle assure que le Ranch de Dolly, qui est un centre de refuge pour le bétail et qui abrite aujourd’hui des transhumants venant, non seulement des différentes régions du Sénégal,  mais aussi  de la République islamique de Mauritanie,  est largement  déficitaire en pâturage.

« Au début, en 2012, j’avais eu énormément de difficultés pour expliquer aux éleveurs qu’avec les changements climatiques, il fallait changer de paradigmes et de mode de promotion d’élevage à travers la culture fourragère. Ce qui a poussé, aujourd’hui, beaucoup d’éleveurs à se lancer dans cette culture », a-t-elle déclaré. « Aujourd’hui, souligne-t-elle, les éleveurs ont compris l’importance de la culture fourragère ».
Le ministre de l’Elevage a, par ailleurs, exprimé sa satisfaction des bergeries et des chèvreries améliorées.  Elle a également noté qu’un pare-feu de 130 kilomètres réalisé à l’intérieur du ranch de Dolly,  a beaucoup contribué à l’arrêt des feux de brousse.   Selon elle, le chef de l’Etat, Macky Sall, a injecté plus de 6 milliards de FCfa pour clôturer le ranch (environ 120 km), réhabiliter l’ensemble des bâtiments et pour construire le plus grand forage du département de Linguère d’un débit de 200 m 3 /h, avec une capacité de stockage d’eau de 1000 m3.

Le ministre de l’Elevage a également annoncé la campagne mondiale lancée pour l’éradication de la peste des petits ruminants, une maladie meurtrière qui est en train de décimer le cheptel.    

Masse NDIAYE

7ème  Edition de la foire du mouton de Mbour
Plus de 13 milliards de FCfa
investis au ranch de Dolly

L’élevage est un secteur d’activités très important dans l’économie nationale. Il occupe une frange importante de la population, soit un peu plus de 3 millions de personnes concernées. Pour la période 2011 – 2015, le secteur a contribué à hauteur de 4,3% à la constitution du Pib et à environ 29% de la valeur ajoutée du secteur primaire. Pour toutes ces raisons, le département ministériel de l’Elevage a été présent au lancement de la 7ème édition de la foire « les amis du mouton et espèces diverses », Ladumed de Mbour. Dr Khadim Guèye, conseiller technique n°1, représentant le ministre, a profité de cette occasion pour rappeler d’importantes réalisations du président de la République en faveur du secteur de l’Elevage. Il a réaffirmé la vocation sylvo-pastorale du ranch de Dolly, du Président Macky Sall de consacrer d’importants financements aux infrastructures, à travers la sécurisation par la construction d’un mur de clôture de plus de 120 km de longueur.

Il a noté que des infrastructures de grande importance y ont été réalisées par le Pudc pour près de 13 milliards de FCfa. Selon lui, dans la consolidation de l’opération sauvegarde du bétail, 15.000 tonnes d’aliments ont été achetées par les éleveurs, cette année. Il a également mis l’accent sur la réalisation du volet élevage du plan d’actions prioritaires du Pse, qui sera renforcé par quatre projets que sont le Projet d’appui au développement de la filière laitière locale (Pradelait) ; le Projet d’appui au développement des filières animales (Promofa) ; le Projet d’appui à l’aviculture familiale (Prodaf) et le Projet de développement de l’élevage en haute Casamance (Prodelec). Il a noté que le financement de ces quatre projets est estimé à 28,679 milliards de FCfa. Par ailleurs, Dr Khadim Guèye a félicité le Gie « les Amis du mouton et espèces diverses » de Mbour dont les activités ont pour objectifs de promouvoir l’élevage dans la petite côte, d’améliorer les races, de développer le consommer local et l’emploi des jeunes. Le président du Gie, Ousmane Diop, après s’être félicité des efforts faits par le gouvernement en direction de l’élevage, a toutefois réclamé l’accès  des acteurs de la filière au crédit. Il a rappelé, pour le regretter, des cas de vols de bétail, mais s’est consolé du professionnalisme du commandant de brigade Thioune qui a mis hors état de nuire les voleurs dont la majorité a été arrêtée.

A. S. NDIAYE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.