banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Commerce : Les exportations en hausse de 22,7 milliards de FCfa

17 Mai 2018
753 times

Les exportations de biens du Sénégal, en mars 2018, ont été évaluées à 142,5 milliards contre 119,9 milliards en février, soit une hausse de 18,9% (+22,7 milliards). La note de conjoncture de la Dpee explique que cette évolution est portée par l’acide phosphorique (+17,4 milliards), l’or brut (+7,2 milliards), le titane (+2,4 milliards) et le zircon (+2,0 milliards). En revanche, les exportations d’«engrais minéraux et chimiques », de produits alimentaires et de produits pétroliers ont affiché des baisses respectives de 5,5 milliards, 4,8 milliards et 4,2 milliards sur la période. Concernant les produits alimentaires, la baisse relevée est attribuable aux produits arachidiers (-7,1 milliards) et aux « préparations de soupes, potages et bouillons » (-2,7 milliards). Les exportations de produits halieutiques et de légumes frais se sont, pour leurs parts, respectivement consolidées de 2,4 milliards et 1,4 milliard, entre février et mars 2018 (…). Par contre, sur les trois premiers mois de l’année 2018, les exportations de biens se sont repliées de 11,9% (-51,8 milliards). Cette contraction est principalement imputable au ciment (-16,2 milliards) et au titane (-5,2 milliards). Concernant les exportations de produits alimentaires, d’acide phosphorique, d’or brut, d’«engrais minéraux et chimiques» et de zircon,  ont enregistré des hausses respectives de 12,2 milliards, 8,5 milliards, 3,2 milliards, 3,2 milliards et 2,0 milliards sur la période.

Réduction du volume des importations en provenance de l’Uemoa
Dans sa dernière note de conjoncture, la Dpee relève que les  importations de biens en provenance des pays de l’Uemoa sont évaluées à 5,5 milliards au mois de mars 2018 contre 6,0 milliards le mois précédent, soit une baisse de 0,5 milliard. Elles ont représenté 1,8% de la valeur totale des importations de biens au mois de mars 2018 contre 2,1% un mois auparavant, soit un repli de 0,3%. La Côte d’Ivoire demeure le principal fournisseur du Sénégal au sein de la zone, avec une part évaluée à 82,9% en mars 2018 contre 66,4% le mois précédent. Les achats en provenance de ce pays ont principalement porté sur les fruits et légumes comestibles, les matières plastiques artificielles, les « bois et ouvrages » et les « huiles et graisses animales et végétales » avec des parts respectives de 12,5%, 8,6%, 7,2% et 6,9%. Dans l’ensemble, les importations de biens sont passées de 283,6 milliards au mois de février 2018 à 300,4 milliards au mois de mars 2018, soit une hausse de 5,9% (+16,8 milliards).

 

29,5 milliards de FCfa exportées vers l’Uemoa
S’agissant des exportations du Sénégal vers les pays de l’Uemoa, elles sont estimées à 29,5 milliards au mois de mars 2018 contre 27,0 milliards au mois précédent, soit une hausse de 9,4% (+2,5 milliards). Elles ont représenté 20,7% de la valeur totale des exportations de marchandises au titre du mois de mars 2018 contre 22,5% un mois auparavant, soit un recul de 1,8%. La part des produits acheminés vers le Mali, principale destination des exportations du Sénégal dans l’Union, est passée de 58,3% à 52,6% sur la période. Le ciment reste le principal produit exporté vers ce pays partenaire avec une part évaluée à 39,2 % contre 47,5 % un mois auparavant.

Abdou DIAW

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.