banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Serigne Mboup sur les concertations sur les ressources petrolières et gazières : « L’appel du chef de l’Etat est une invite à la réflexion sur les meilleures pratiques »

18 Mai 2018
654 times

Le tout nouveau directeur général de la Société africaine de raffinage (Sar), Serigne Mboup, est revenu sur le sens et la portée de l’appel à de larges concertations sur les ressources pétrolières et gazières lancé par le président de la République. Selon lui, c’est une invite à réfléchir sur les meilleures pratiques d’exploitation des ressources d’hydrocarbures afin que les revenus profitent aux générations actuelles et futures.

Les opposants qui ont apposé leur véto à l’appel du chef de l’Etat, pensant à priori qu’il s’agit, durant ces concertations, de renégocier des contrats déjà signés et/ou de déclassifier des rapports de contrats de concessions et autres permis gaziers et pétroliers déjà approuvées, n’ont absolument rien compris sur le sens et la portée de la démarche du président Macky Sall.

C’est la conviction du nouveau directeur général de la Société africaine de raffinage (Sar), Serigne Mboup, selon qui, la publication des contrats pétroliers, miniers et gaziers par le Premier ministre renseignent que « tous les contrats sont signés dans le respect des textes législatifs et réglementaires en vigueur dans notre pays, notamment le Code pétrolier, son décret d'application et le contrat type de partage de production qui encadrent la négociation et la signature des contrats ».

Sous ce rapport, « l’appel aux concertations sur le pétrole et le gaz transcende les partis politiques et la plus grosse erreur serait d’en faire l’affaire des seuls politiques qui font moins de 1% de la population sénégalaise », a-t-il déclaré sur la 2stv. Considérant que « le consensus intégral sur un thème majeur n’existe dans aucun pays du monde », M. Mboup est d’avis que « c’est le dialogue national du 28 mai 2016 qui a été à la base des dernières concertations sur le processus électoral qui a regroupé, malgré le boycott de certains partis politiques, la majorité, l’opposition, les non-alignés et la Société civile et qui ont produit beaucoup d’accords ».

Aussi, ces concertations qui se veulent inclusives, sont une sorte d’« Assises nationales » des forces vives du pays et englobe deux lois. Il s’agira d’abord de « réfléchir sur la loi portant sur la gestion et la répartition des revenus qui seront tirés de l'exploitation des ressources pétrolières et gazières, constituent le cadre idéal pour tout patriote soucieux de l’intérêt exclusif du Sénégal d’apporter sa contribution ».

Ensuite, il s’agira, pour les participants, « de réfléchir sur la loi sur le contenu local du pétrole, c’est-à-dire l’effet du pétrole et son impact sur les populations (préférence nationale, modalités d’intervention des sociétés sénégalaises dans la sous et/ou co-traitance, de passer à la loupe le plan directeur de développement pétrolier et gazier qui définira le profil de l’offre et de la demande du Sénégal en articulation avec le Pse, de faire des propositions sur le nouveau Code pétrolier en gestation pour sa réactualisation, conformément à la nouvelle donne…), a-t-il fait savoir.

Le tout, poursuit-il, «en s’inspirant des meilleures pratiques des pays exploitants le pétrole et le gaz et de s’appuyer sur l’expertise nationale en matière de pétrole, de gaz et de gestion ».

Pour le maire de Pire Gourèye, l’objectif final est de « rassurer le peuple souverain de l’utilisation efficiente des ressources pétrolières et gazières au profit exclusif de tous les Sénégalais, les générations actuelles comme les générations futures », a-t-il souligné.

Mamadou Lamine DIEYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.