banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Banque africaine de développement : Plus de 7 milliards de dollars décaissés pour l’exercice 2017

26 Mai 2018
610 times

Les rideaux sont tombés sur les Assemblées annuelles de la Bad à Busan, en Corée du Sud.  L’institution bancaire a enregistré 8,7 milliards de dollars d’approbation et plus de 7 milliards de dollars de décaissements au cours de l’année 2017. L’édition 2019 de ces assemblées annuelles de la Bad aura lieu à Malabo, en Guinée équatoriale.

Les 53èmes Assemblées annuelles de la Bad se sont achevées, hier vendredi, à Busan, en Corée du Sud, dans un climat de satisfaction générale. Deux décisions majeures ont été prises. Il s’agit de la décision du Conseil des gouverneurs d’autoriser l’ouverture des consultations en vue de l’augmentation générale du capital de la Banque. L’autre décision est relative à l’organisation de l’édition 2019 des assemblées annuelles en Guinée équatoriale. Selon le communiqué final, à l’issue de sa troisième et dernière session, vendredi, le Conseil des gouverneurs a salué les performances de la banque en 2017, qui a enregistré 8,7 milliards de dollars américains d’approbation et plus de 7 milliards de dollars de décaissements, des résultats jamais atteints depuis sa création en 1964. « Nous, gouverneurs, réunis à Busan, prenons note de l'augmentation des décaissements en 2017, la plus élevée de l'histoire de la banque. À cet égard, nous saluons les réalisations de la banque et l'encourageons à faire plus en matière d'efficience et d'impact sur le développement », lit-on dans ce  communiqué. Grâce à ses bonnes performances, la banque a pu accroître son revenu net. «Sa gestion prudente des risques financiers et opérationnels a ainsi permis d’affecter un volume sans précédent dans l’histoire de la banque aux réserves », renseigne  le document. Les débats des 53èmes Assemblées annuelles ont également mis en évidence la nécessité d’associer la recherche de financements extérieurs à la mobilisation de ressources internes, notamment à travers une gestion plus efficace des finances publiques et une lutte sans merci contre les flux financiers illicites qui sortent du continent africain.

Akinwumi Adesina, président de la Bad
«Ces assemblées annuelles ont été un formidable succès collectif»
Lors de la cérémonie de clôture,  le président de la Bad s’est félicité de la bonne organisation de ces assemblées annuelles. « De tout point de vue, ces assemblées annuelles ont été un formidable succès collectif. Grâce à tous, et particulièrement à nos hôtes coréens, nous avons pu travailler dans de meilleures conditions pour arriver à cet excellent résultat », a-t-il déclaré.        

Opérations du groupe de la Bad : 8,8 milliards de dollars approuvés en 2017

Au cours de ces assemblées annuelles, l’institution a  présenté ses opérations pour l’année 2017. La vice-présidente par intérim chargée des finances et trésorière de la Bad, Hassatou N’Sele, qui présentait les opérations de la Bad, a noté qu’au cours de cette année écoulée, 8,8 milliards de dollars ont été approuvés pour 249 opérations sous l’impulsion des cinq domaines prioritaires de la banque. Elle a détaillé les résultats obtenus des projets achevés en 2017. Ainsi, ce sont 8,5 millions de personnes qui ont bénéficié des améliorations dans l’agriculture. Dans le secteur de l’énergie, la Bad a permis l’installation de 460 Mw de nouvelles capacités électriques dont 33% en énergies renouvelables, poursuit-elle.

La Bad a également construit ou remis en état 2500 km de routes et facilité l’accès aux services financiers pour 210.000 propriétaires exploitants et petites entreprises. La Bad a également permis à 8,3 millions de personnes d’avoir accès à l’eau et à l’assainissement, entre autres secteurs. Pour éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie, la Bad a approuvé 1,7 milliard de dollars en 2017. Dans le secteur agricole, les approbations pour cette année 2017, se sont élevées à 1,2 milliard de dollars sur 50 opérations. En ce qui concerne le Sénégal, l’institution rappelle avoir contribué au financement de la première phase du projet du Train express régional (Ter) Dakar-Aibd à hauteur de 183 millions d’euros.

De notre envoyé spécial à Busan (Corée du Sud) : Aliou KANDE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.