banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Finances islamiques : Le groupe Coris Bank lance l’offre « Baraka »

30 Mai 2018
1089 times

Le groupe Coris Bank international a procédé, hier, au lancement officiel de sa branche de finances islamiques intitulée « Baraka ». Celle-ci s’inscrit, selon les initiateurs, dans le strict respect des chartes établies par l’Islam.

L’offre «Baraka», initiée par Coris Bank international (Cbi) est destinée aux particuliers, professionnelles  et entreprises. C’est  une gamme variée de produits et services conformes aux principes de la Finance islamique.  Soukeyna Niang Sakho, directrice de  Cbi Baraka, qui s’exprimait hier lors de la cérémonie de lancement, informe que « Coris Bank s’est donnée  pour mission de satisfaire les attentes de sa clientèle, à travers des offres multiples et variées qui passent par une distribution plus équitable de ressources. Ce choix est vivement motivé par le respect des règles d’éthique et de déontologie de la religion musulmane», a-t-elle dit.  Toutefois, les services du système de la banque islamique sont ouverts à toutes les franges de la société sans discrimination quant à l’appartenance religieuse.

Dans son discours, le Dr Abdel Sater Protti, président du Conseil de conformité interne,  relève que « la finance islamique revêt autant un aspect éthique qu’historique.  En effet, le système s’est appuyé sur l’ouverture d’une seule institution,  avant de se propager un peu partout à travers le monde.  La règle est exclusivement basée sur la licéité. Conformément à la loi de financement islamique, ici, les protagonistes sont ensemble, autant  en cas de gain que de perte », a-t-il dit.  La représentante d’Islamic corporation for the développement, Gnidda Razza, a manifesté «son plaisir de voir concrétiser la collaboration qui a abouti à la mise sur pied de l’offre Baraka», a-t-elle dit.

Le ministre délégué chargé du Budget, Birima Mangara,  salue un « jalon de plus, sur la présence de Coris Bank dans l’économie sénégalaise. Une présence qui contribue à la concrétisation d’une économie performante et inclusive », a-t-il dit.  Le choix portait sur le Sénégal par cette institution prouve, aux yeux du ministre, « le rôle d’avant-garde joué par le Sénégal dans la promotion du financement islamique. Ceci est d’autant plus salutaire que le financement islamique est un marché en plein essor. Partant de ce constat,  le Sénégal a renforcé son cadre réglementaire pour faire face aux différents défis qui vont avec les mécanismes du système de financement islamique, a dit le ministre délégué. Il annonce la disponibilité du gouvernement du Sénégal à accompagner cette initiative.

Oumar BA

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.