banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Alioune Sarr, ministre du Commerce, sur la hausse du prix du ciment : « Une enquête sera menée pour voir les raisons de cette hausse »

04 Jui 2018
1223 times
Alioune Sarr, ministre du Commerce, sur la hausse du prix du ciment : « Une enquête sera menée pour voir les raisons de cette hausse » Photo d'archives

Interpelé sur la hausse du prix du ciment notée ces derniers jours au Sénégal, le ministre du Commerce, Alioune Sarr, a répondu qu’ayant remarqué cela, il a demandé à ses services de démarrer une enquête pour voir le fondement de cette hausse. «Si le fondement de cette hausse n’est pas basé sur des éléments de structures des prix concrets, le gouvernement prendra ses responsabilités. Nous avons un Comité national de suivi des prix des denrées et de produits essentiels qui, chaque mois, regarde la structure des prix. Le gouvernement ne peut pas accepter une spéculation abusive sur un quelconque prix essentiel à la consommation des Sénégalais. Cette enquête sera achevée et j’informerai le chef de l’Etat et le Premier ministre sur cette question et le gouvernement préservera le pouvoir d’achat des Sénégalais et de nos Pme-Pmi», martèle le ministre du Commerce. Il rassure que «tout ce qui est fait sur les produits alimentaire pour protéger le pouvoir d’achat des Sénégalais sera fait sur le ciment et le fer». Alioune Sarr précise qu’une entreprise ne peut pas du jour au lendemain augmenter ses prix sans l’aval des autorités ; «et si c’est fait, c’est totalement illégal et le gouvernement prendra ses responsabilité car il n’y a aucun secteur hors-la-loi au Sénégal». Le ministre rappelle que le Sénégal fait partie des pays de l’Uemoa où le taux d’inflation est le plus faible car cela est dû au travail du comité des prix et à la contribution des acteurs économiques. «Le secteur du ciment est un secteur important au Sénégal, le gouvernement l’accompagne, mais il n’est pas hors-la-loi», dit-il.

O. KANDE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.