banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Echanges extérieurs au 1er trimestre de 2018 : Le volume des exportations du Sénégal en progression de 58 milliards de FCfa

07 Jui 2018
575 times

Les exportations de biens sont estimées à 384,2 milliards au premier trimestre 2018 contre 323,6 milliards au trimestre précèdent, soit une progression de 18,7% (près de 58 milliards de FCfa), selon la dernière note de conjoncture de la Dpee.

La Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) explique cette évolution des exportations sénégalaises par une embellie notée dans les branches des produits alimentaires, de l’acide phosphorique, des produits pétroliers, du ciment ainsi que les engrais minéraux et chimiques. Concernant les produits alimentaires, la consolidation, en variation trimestrielle, des exportations est principalement attribuable aux produits arachidiers, aux légumes frais et aux produits halieutiques. S’agissant des produits pétroliers, l’accroissement des ventes à l’étranger traduit des effets prix (+6,9%) et quantité (+5,0%). En revanche, les ventes à l’étranger de titane et d’or non monétaire se sont contractées, entre le dernier trimestre 2017 et le premier trimestre 2018, en liaison avec les replis respectifs des quantités expédiées de 59,5% et 7,0%. Vers les pays de l’Uemoa, les exportations du Sénégal sont évaluées à 88,8 milliards au premier trimestre de 2018 contre 84,1 milliards au trimestre précédent, soit une hausse de  4,7 milliards (+5,7%). Elles ont représenté 23,1% de la valeur totale des exportations de marchandises au titre du premier trimestre de 2018 contre 26,0% au trimestre précédent. La part du Mali, principale destination des ventes du Sénégal dans l’Union, a diminué de 3,8 points de pourcentage pour s’établir à 55,7%. Les exportations de marchandises vers ce partenaire ont notamment porté sur le ciment et les « préparations pour soupes, potages et bouillons ». S’agissant des importations, au premier trimestre de 2018, elles sont évaluées à 942,6 milliards contre 941 milliards au trimestre précédent, soit une augmentation de 1,6 milliard (+0,2%). Cette situation est, principalement, imputable aux produits pétroliers (+6,9 milliards) et aux «véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+6,0 milliards).

Pour ce qui est des importations en provenance des pays de l’Uemoa, elles se sont établies à 18,1 milliards au premier trimestre de 2018 contre 17,4 milliards au trimestre précédent, soit une hausse de 0,7 milliard. Elles ont représenté 1,9% de la valeur totale des importations de biens, au même niveau qu’au quatrième trimestre de 2017.
La Côte d’Ivoire demeure le principal fournisseur du Sénégal au sein de la zone, avec une part évaluée à 77,2% au premier trimestre de 2018 contre 87,1% au trimestre précédent. En glissement annuel, les importations en provenance des pays de l’Uemoa ont diminué de 2,1 milliards (-10,5%).

Abdou DIAW

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.