banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Travaux du pont de la Transgambienne : L’ouvrage sera réceptionné en décembre prochain

19 Jui 2018
561 times

Le chantier du pont de Farafégné sur le fleuve Gambie avance à grands pas. L’ouvrage, fruit d’un partenariat entre le Sénégal et la Gambie, pourrait être réceptionné en décembre prochain. Une mission conduite par le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres, s’est rendue, hier, sur place, pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux, en présence de la partie gambienne.

Le passage du fleuve Gambie pour les voyageurs en partance pour la région méridionale est, aujourd’hui, largement tributaire des désertes irrégulières du bac de Farafégné. Une situation qui pourrait, sous peu, changer avec la fin des travaux du pont de la Transgambienne. Le projet, initié par les deux pays frontaliers, évolue favorablement. Depuis le wharf de Yellitemba, une silhouette majestueuse se profile à l’horizon, soutenue par de puissants pylônes enfoncés dans les profondeurs des eaux du fleuve Gambie. Jonchée sur 18 mètres au-dessus du niveau du fleuve, la structure de base de l’ouvrage, qui enjambe le plan d’eau, offre l’image d’un vaste capharnaüm. Des grues géantes posent méthodiquement des blocs de béton le long des accotements. Montés sur des barges, des ouvriers, reconnaissables à leurs gilets fluorescents, entourent une bétonnière travaillant en plein régime.

L’arrivée de la délégation sénégalaise, conduite par le ministre Abdoulaye Daouda Diallo, accompagné du directeur général de l’Agéroute, impose une pause  de quelques minutes dans ce ballet incessant entre les deux rives du fleuve Gambie. La partie sénégalaise est venue pour une visite de chantier dans ce projet phare de l’intégration sous-régionale. Une infrastructure dont les travaux ont été lancés en février 2015 et qui devrait permettre une meilleure circulation des personnes et des biens de Dakar à Bissau, en passant par Banjul. Un enjeu qui n’a pas échappé aux autorités des deux pays décidées à matérialiser cette attente forte des populations sénégambiennes. « Nous avons reçu des instructions expresses des deux Présidents pour réaliser, dans les meilleurs délais, ce pont symbole des liens séculaires entre le Sénégal et la Gambie et qui va être une première dans la sous régional. Il faut se réjouir que cette infrastructure, dont le projet a été porté par les Présidents Macky Sall et Adama Barrow, ait bénéficié du soutien financier de la  Banque africaine de développement (Bad) pour sa réalisation », a déclaré le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres, Abdoulaye Daouda Diallo, à l’issue de sa visite qui a pris fin à la base de vie de la société Arezki dans la région de Masakonko.

Le ministre Abdoulaye D. Diallo qui a reçu des assurances de l’entrepreneur sur la réception de l’ouvrage en fin d’année a, toutefois, annoncé que le budget initial de 52 millions d’euros va connaître des réajustements à hauteur de 13 autres millions d’euros.

« Des études supplémentaire ont fait état de difficultés non prévues, notamment par rapport aux voies d’accès. Ce qui a entrainé une revue à la hausse du budget global qui va se chiffrer, au final, à un peu plus de 65 millions d’euros », a informé le ministre sénégalais. Ce dernier avait, à ses côtés, son homologue gambien, Baye Ousmane Thioub qui a magnifié la vitalité de l’axe Dakar –Banjul qui traduit, selon lui, l’excellence des relations personnelles entre les  chefs d’Etat du Sénégal et de la Gambie.

Elimane FALL

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.