banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Commerce illicite en zone Cedeao : La Cnes milite pour une coalition régionale forte

29 Jui 2018
533 times

Fin, avant-hier, des travaux de la conférence de haut niveau sur le commerce illicite en zone Cedeao. Cette rencontre de deux jours sur initiative de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes) a été sanctionnée par une recommandation forte portant sur la mise en place d’une coalition régionale pour faire face à ce fléau.

La conférence de haut niveau de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes) ouverte  mardi et portant sur «Commerce illicite dans la zone Cedeao : enjeux et perspectives», a pris fin hier, avec comme recommandation, la mise en place d’une coalition régionale. Cette rencontre de deux jours a réuni près de 75 participants venus du Sénégal, de la Côte d’ivoire, du Burkina, du Mali et du Nigéria. Il y avait  parmi eux des représentants de la haute administration (fonctionnaires des ministères des Finances (douanes notamment), du Commerce, de l’Intérieur,) sans oublier des opérateurs économiques, des représentants des communautés régionales Uemoa et Cedeao. « Les échanges ont été riches. En organisant cette conférence, nous avons voulu une meilleure prise en compte de ce fléau qui constitue une menace pour nos entreprises, les recettes des Etats et la sécurité », a déclaré Mor Talla Kane, le directeur exécutif de la Cnes. « Défendre nos entreprises, ce n’est pas défendre les chefs d’entreprise. Mettre en mal les entreprises, c’est jeter l’incertitude sur l’avenir de nos Etats », a martelé M. Kane.

Face à la presse, il affirme qu’aucune coalition n’est de trop pour venir à bout de cette menace. « Il faut une coalition entre secteurs privés mais également avec les douanes, les forces de défense », a ajouté M. Kane. Il est d’avis qu’il faut une coalition forte pour des économies fortes et que si nous voulons faire appel aux investisseurs, nous devons lutter contre le commerce illicite. La Cnes a décidé de maintenir la dynamique et de porter le message partout.

Du côté de la Cedeao, les responsables ont décidé de jouer leur partition. Selon Moustapha Gnankambary, conseiller sénior Cedeao-Usaid en facilitation des échanges, un texte sur la traçabilité des produits notamment le tabac est en cours.  M. Gnankambary a souligné que la Cedeao va s’inspirer de l’exemple du Burkina Faso pour ce système de traçabilité des produits. Il a précisé que ce texte sera soumis à la tutelle à la prochaine réunion du conseil des ministres de la Cedeao. Il a promis qu’il y aura des concertations avec le secteur privé pour la mise en œuvre des textes de la Cedeao. Il s’est félicité du renforcement des pouvoirs du parlement de la Cedeao. Prenant part à cette rencontre, Sami Ouattara, conseiller technique au ministère burkinabé du Commerce a rappelé que depuis 2015, son pays est en train d’implémenter un système de suivi et de traçabilité des produits. Un texte encadre ce système sur une période de 18 mois.  

Aliou KANDE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.