banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Conseil des ministres de l’Union : Amadou Bâ se félicite des performances économiques de l’Uemoa

30 Jui 2018
328 times

Le siège de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) à Dakar a abrité, hier, la session ordinaire du Conseil des ministres statutaire de l’Union monétaire ouest-africaine (Uemoa). Occasion pour le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, de rappeler, dans son discours introductif, pour s’en réjouir, les performances économiques réalisées par l’Union en 2017. En effet, l’Uemoa a atteint un taux de croissance de 6,7 % contre 6,5 % en 2016, soit mieux que celui de l’Afrique subsaharienne, qui est de 2,8 %, a déclaré Amadou Bâ. « Le dynamisme économique observé depuis 2012 au sein de l’Uemoa s’est donc maintenu au cours de l’année 2017, à la faveur de l’amélioration progressive de la conjoncture internationale. Dans l’ensemble, tous les Etats ont enregistré de bonnes performances, nonobstant les menaces terroristes, notamment au Burkina Faso, au Niger et au Mali », a poursuivi le ministre de l’Econome, des Finances et du Plan, qui a présidé la rencontre. Au menu de la session, figure l’examen du rapport sur la situation économique et monétaire dans l’Union au 31 mars. Ce document sert de base aux discussions sur l’état des lieux et les perspectives économiques et financières de l’Uemoa, « en vue de prendre, le cas échéant, les décisions nécessaires à une croissance inclusive dans la zone », a déclaré M. Bâ. L’ordre du jour comporte aussi la désignation des représentants des Etats au Conseil d’administration du Fonds de garantie des dépôts dans l’Umoa, l’état d’avancement du projet de promotion des Bureaux d’information sur le crédit (Bic). Mais aussi les réalisations à mi-parcours des prévisions financières de l’exercice 2018, etc.

Malick CISS

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.