banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Flash infos (135)

Le président Ali Bongo est réélu pour un second mandat (résultats offixciells provisoires). Il a battu son opposant Jean Ping lors de l'élection présidentielle qui s'est tenue le 27 août 2016.

Le Soleil online avec rfi.fr

Le maire de Dakar Khalifa Sall a été condamné vendredi à 5 ans de prison ferme pour détournement de deniers publics par le Tribunal correctionnel de Dakar.

Source : APS

Peu de scientifiques ont eu l’histoire de leur vie portée à l’écran, des physiciens théoriciens encore moins. Stephen Hawking, qui s’est éteint ce 14 mars à l'âge de 76 ans, en fait partie. Considéré comme l’un des esprits les plus brillants depuis Albert Einstein, malgré une maladie très handicapante, il est celui qui aura su faire aimer la cosmologie à des millions de personnes.

 

Last modified on mercredi, 14 mars 2018 07:03

Modou Lô (Ecurie Rock Energie) a remporté "le combat de la clarification", qui l’opposait à Lac de Guiers 2 (Ecurie Walo), à la faveur d’une décision arbitrale, dimanche au stade Léopold-Sédar-Senghor de Dakar.

La deuxième confrontation des deux lutteurs, qui ont livré un combat nul en 2011, a duré une vingtaine de minutes au terme desquelles l’arbitre a donné la victoire au lutteur de Rock Energie, son adversaire ayant été l’objet de plusieurs avertissements.

Modou Lô signe ainsi la 19ème victoire de sa carrière.

Source : APS

Last modified on dimanche, 28 janvier 2018 22:16

Suite au rappel à Dieu du Khalife général des Mourides, la réunion du Conseil des ministres prévue ce mercredi a été annulée, a-t-on appris.

Last modified on mercredi, 10 janvier 2018 12:11

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, s’est rendu ce dimanche au chevet des victimes de l’attaque perpétrée samedi par des assaillants sur un groupe de coupeurs de bois dans la forêt de Boffa, dans l’arrondissement de Niaguiss.

Accompagné de hauts gradés de l’Armée nationale, M. Ndiaye, qui est arrivé à bord d’un avion militaire, est allé aussitôt au service des urgences de l’hôpital régional de Ziguinchor où sont internés les 6 blessés de la tuerie qui a fait 13 morts, dont les corps se trouvent également dans cet hôpital.

Il a été accueilli à son arrivée par des autorités administrative et locale, les députés Abdou Mbow et Demba Keita, en tournée politique dans la région de Ziguinchor depuis samedi, ainsi que par des autorités militaires et des responsables du service des eaux et forêts.

A sa sortie de l’hôpital, le ministre de l’Intérieur et sa délégation ont pris la direction du quartier Néma II, d’où sont originaires certaines victimes parmi les 13 qui ont péri sous les balles des assaillants.

Il ira également à la rencontre de familles des victimes dans les quartiers de Kandialang et de Lyndiane. La plupart des personnes tuées vivaient à Ziguinchor et venaient de quartiers comme Grand-Yoff, Lyndiane, Kandé Alassane, Néma II.

Treize jeunes ont été tués et six autres blessés dont un grièvement dans une attaque attribuée à des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC), samedi après-midi à Boffa, dans le département de Ziguinchor.

Partis en brousse à la recherche de bois, ils auraient dépassé la zone tampon séparant les positions de l’armée sénégalaise de celles des combattants du MFDC, mouvement combattant pour l’indépendance de la Casamance depuis 1982.


Ils ont été capturés par des hommes armés dans la forêt de Boffa, située dans les environs de la commune de Boutoupa Camaracounda, avant d’être exécutés.

Le président de la République, Macky Sall a ordonné que les auteurs de l’attaque soient "recherchés et traduits en justice".

Il a "immédiatement convoqué le Conseil national de sécurité’’ et "instruit les forces de défense et de sécurité, activement engagées dans cette partie de la Basse Casamance, pour que force reste à la loi’’. "Il a également ordonné que les auteurs de cet acte criminel soient recherchés et traduits en justice".

Source : APS

La chanteuse France Gall est décédée ce dimanche à Paris à l'âge de 70 ans

Source : Rfi.fr

Cliquer ici pour lire la biographie de France Gall

"Le Soleil" en partenariat avec France Médias monde

Assane Ndiaye, professeur au lycée Mbacké 2, a reçu jeudi le Grand prix du chef de l’Etat pour l’enseignant.

La cérémonie de remise de cette distinction s’est déroulée au Grand Théâtre de Dakar, en présence du président de la République, Macky Sall, et de Hanane Al Hroub, lauréate du Prix mondial de l’enseignant 2016, invitée d’honneur et enseignante palestinienne de Cisjordanie.

Pour cette distinction, Assane Ndiaye qui totalise 27 ans d’expérience, était nominé en même temps que Abdoulaye Mbow, enseignant à l’école élémentaire du centre Talibou Dabo et Khalifa Ababacar Wade, en service au lycée de Mbao.

Le lauréat, né le 21 novembre 1966 à Matam, instituteur adjoint à ses débuts, remporte une médaille et 10 millions de francs Cfa.

Khalifa Ababacar Wade a reçu le Prix d’encouragement avec une attestation et 4 millions.

Le Grand Prix du Chef de l’Etat, a expliqué le ministre de l’Education nationale Serigne Mbaye Thiam, "est destiné à récompenser un enseignant craie en main, du préscolaire au secondaire, dont les qualités humaines et professionnelles méritent d’être louées et portées à la connaissance de tous".

Le jury national, présidé par l’ancien ministre de l’Education, André Sonko, a travaillé sur les critères relatifs à l’aptitude au travail, aux performances de l’enseignant, à la contribution à l’amélioration de l’enseignement et à l’engagement pour l’amélioration des performances des élèves.

Revenant sur la sélection des enseignants, M. Thiam a expliqué que "les 59 inspections d’éducation et de formation ont enregistré 385 dossiers de candidature avant que les comités départementaux ne valident 177 dossiers".

"132 candidatures ont été déclarées recevables et 114 candidats ont été transmis aux comités régionaux dirigés par les gouverneurs, et finalement, le jury national n’a jugé recevable que 21 dossiers avant de nominer trois candidats", a lancé le ministre.

Source : APS

L'Assemblée générale de l'ONU a condamné, ce jeudi 21 décembre, à une large majorité la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël. Sur les 193 pays membres, 128 ont voté en faveur de cette résolution, neuf contre et 35 pays ont fait le choix de s'abstenir. Le président américain Donald Trump avait promis d'observer de près ce scrutin, menaçant de représailles financières les Etats qui apporteraient leur soutien à ce texte.

Source : Rfi

Last modified on jeudi, 21 décembre 2017 18:52

Le vice-président Cyril Ramaphosa élu à la tête de l'ANC, le parti au pouvoir. Il succède à l'actuel président sud-africain Zacob Zuma. Il a battu sa rivale,l'ex-ministre et ex-épouse du président Jacob Zuma, Nkosazana Dlamini-Zuma. 

Source : Rfi

 

Last modified on lundi, 18 décembre 2017 17:28

Le procès de Khalifa Sall et cie, ouvert ce jeudi, a été renvoyé au 3 janvier 2018.

Le procès de Khalifa Sall et de ses co-inculpés dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar s’est ouvert devant le Tribunal correctionnel de grande instance de Dakar.

M. Sall et ses collaborateurs sont en détention préventive depuis le 7 mars dernier pour des malversations présumées portant sur 1,8 milliards de Francs Cfa.

Ils seront jugés en audience spéciale le 3 janvier 2018.

Source : APS

Le tableau des 8es de finale de la Ligue des champions est désormais connu. les matchs aller auront lieu le mardi 13 février 2018, et retour le mardi 6 mars 2018.

Real Madrid - Paris-SG

Juventus Turin - Tottenham

Séville FC - Manchester United

Chelsea - FC Barcelone

Chakhtior Donetsk - AS Rome

Bayern Munich - Besiktas

FC Bâle - Manchester City

FC Porto - Liverpool

Last modified on lundi, 11 décembre 2017 11:50

Donald Trump a reconnu mercredi « officiellement Jérusalem comme capitale d'Israël », rompant avec des décennies de diplomatie américaine et internationale. Le président américain a revendiqué « une nouvelle approche » sur le conflit israélo-palestinien, assurant tenir une promesse que ses prédécesseurs ont « échoué » à respecter.

Donald Trump a reconnu mercredi Jérusalem comme capitale d'Israël, marquant une rupture spectaculaire avec ses prédécesseurs et ignorant les vives mises en garde des dirigeants de la région, et au-delà, qui redoutent une flambée de violence au Proche-Orient. Avec cette décision historique qui marquera son mandat, le 45e président des Etats-Unis tient l'une de ses promesses emblématiques de campagne. Mais il s'isole encore un peu plus sur la scène internationale et prend le risque d'anéantir les timides espoirs de reprise des discussions de paix entre Israéliens et Palestiniens.

« Il est temps d'officiellement reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël », a-t-il lancé lors d'une brève allocution depuis la Maison Blanche au cours de laquelle il a insisté sur sa volonté de simplement reconnaître « une réalité ». « Les Etats-Unis restent déterminés à aider à faciliter un accord de paix acceptable pour les deux parties », a-t-il ajouté. « J'ai l'intention de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour aider à sceller un tel accord », a-t-il encore dit au pupitre, debout devant un portrait de George Washington.

Défendant une décision qui aurait dû être prise « depuis longtemps », Donald Trump a aussi égratigné ses prédécesseurs qui « n'ont pas fait ce qu'ils avaient dit », peut-être selon lui par manque de « courage ».

Toute reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël est un casus belli pour les dirigeants palestiniens, qui revendiquent Jérusalem-Est, occupée puis annexée par Israël, comme la capitale de l'Etat auquel ils aspirent. Avant même son discours, des dirigeants du monde entier avaient appelé le locataire de la Maison Blanche à peser ses mots et mesurer les conséquences de ses actes, tant Jérusalem est un chaudron diplomatique.

Source : Rfi

Plus d'informations à venir en cliquant ici

Last modified on mercredi, 06 décembre 2017 18:59

Johnny Hallyday, la plus grande rock-star que la France ait jamais connue, est mort dans la nuit de mardi à mercredi à 74 ans, des suites d'un cancer du poumon, a annoncé à l'AFP son épouse Laeticia.

Source : Rfi.fr

Le sélectionneur national des Lions, Aliou Cissé, a publié, mercredi à Dakar, une liste de 25 footballeurs en perspective de la double confrontation avec l’Afrique du sud le 10 et 14 novembre prochain comptant pour les 2e et 6e journées du groupe D et du 3e tour des préliminaires de la Coupe du monde Russie 2018.

Les joueurs sélectionnés pour ces matchs internationaux sont :

  • Clément Diop (Los Angeles Galaxy, Etats-Unis)
  • Khadim Ndiaye (Horoya Athletic Club, Guinée)
  • Alfred Gomis (Spal 2013, Italie)
  • Kalidou Koulibaly (SSC Naples, Italie)
  • Lamine Gassama (Alanyaspor, Turquie)
  • Pape Alioune Ndiaye (Galatasaray, Turquie)
  • Cheikh Tidiane Ndoye (Birmingham City, Angleterre)
  • Cheikhou Kouyaté (West Ham, Angleterre)
  • Idrissa Gana Guèye (Everton, Angleterre)
  • Keïta Baldé (As Monaco Fc, France)
  • Moussa Sow (Al Ahly, Dubaï)
  • Moussa Konaté (Amiens Sporting Club Football, France)
  • Moussa Wagué (Kas Eupen, Belgique)
  • Salif Sané (Hanovre 96, Allemagne)
  • Alfred Ndiaye (Wolverhampton Fc, Angleterre)
  • Opa Nguette (Football Club de Metz, France)
  • Fallou Diagne (Football Club de Metz, France)
  • Sadio Mané (Liverpool, Angleterre)
  • Adama Mbengue (Caen, France)
  • Diafra Sakho (West Ham, Angleterre)
  • Saliou Ciss (Angers SCO, France)
  • El hadji Assane Dioussé (As Saint-Etienne, France)
  • Mbaye Hamady Niang (Torino Football Club, Italie)
  • Youssouf Sabaly (Girondins de Bordeaux, France)
  • Serigne Modou Kara Mbodji ( Anderlecht, Belgique)

Source : APS

Last modified on mercredi, 18 octobre 2017 14:58

Le Sénégal a battu le Cap Vert à Praia 2-0 pour un match comptant pour la 5ème journée des élilinatoires de la coupe du monde 2018. Diafra Sakho a ouvert le score pour les Lions avant que Cheikh Ndoye, entré en cours de jeu, ne porte la marque à 2-0. Avec cette victoire, le Sénégal reprend la tête du groupe D avec 8 points. 

Last modified on samedi, 07 octobre 2017 19:45

C’est la campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (Ican) qui a été choisie pour recevoir le prix Nobel de la paix 2017 ce vendredi 6 cotobre à Oslo. Une initiative lancée en 2007 sur le modèle de la campagne contre les mines antipersonnelles.

L’Ican est un réseau regroupant des centaines d'organisations non-gouvernementales qui plaide depuis 10 ans pour l'élimination complète des arsenaux nucléaires. Cette campagne est notamment à l’origine du traité d’interdiction des armes nucléaires qui a été négocié et conclu cet été à l’ONU. Il a été signé par 53 Etats jusqu’à maintenant et il entrera en vigueur quand cinquante Etats l’auront ratifié.

Pour le moment, il n’est que symbolique, puisque aucun des neuf pays possédant la bombe ni aucun pays de l’Otan ne s’y est joint. Mais c'est un traité qui dérange tout de même les puissances nucléaires. On a par exemple entendu les dirigeants et des diplomates français le critiquer avec des mots assez durs.

Pour cette coalition d'ONG, la fin des armes nucléaires n’est pas une utopie, car une utilisation éventuelle serait déjà considérée comme inacceptable dans de très nombreux pays. Mais aussi parce que l’existence de ces armes fera toujours courir le risque d’un accident. Autant donc s’en débarrasser, avance l'Ican.

Cette attribution de prix Nobel de la paix est donc un appel à tous les pays à répéter le processus international qui avait plutôt réussi pour les armes chimiques et pour les mines antipersonnelles. Il survient dans un contexte très tendu, sur fond de crise avec la Corée du Nord et de possible remise en cause par les Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien.

C’est également un prix dans la tradition du Nobel de la paix, puisque le comité Nobel a souvent appelé au désarmement nucléaire. « Nous vivons dans un monde où le risque d'une utilisation des armes nucléaires est plus grand qu'il ne l'a jamais été depuis longtemps », a déclaré Berit Reiss-Andersen, la présidente du comité Nobel norvégien.

Source : Rfi

Plus de 50 personnes ont été tuées lorsqu'un tireur a ouvert le feu depuis le 32e étage d'un hôtel sur une foule qui assistait à un concert à Las Vegas, a annoncé la police.

Cliquer ici pour en lire plus

Source : Rfi

Last modified on lundi, 02 octobre 2017 14:44

La famille de Seydi El Hadji Malick Sy (1855-1922) a désigné dimanche, à Tivaouane, Serigne Babacar Sy dit Mbaye Sy Mansour comme le nouveau Khalife général des tidianes, suite au décès de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine.

Pape Malick Sy devient le porte-parole du nouveau Khalife.

La décision a été prise lors de la cérémonie du troisième jour du décès de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, le sixième Khalife général des tidianes du Sénégal, qui a été inhumé vendredi, à l’esplanade des mosquées, devant la résidence Seydi El Hadj Malick-Sy.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye a pris part à cette cérémonie. Des délégations venues du Liban et du Maroc se sont déplacées à Tivaouane pour participer à cette journée de prière organisée en l’honneur du défunt Khalife des tidianes.

Né en 1932, Serigne Mbaye Sy Mansour est le fils aîné de Serigne Mouhamadou Mansour Sy et de Sokhna Aminata Seck, la fille de Doudou Seck Bou El Mogdad, un grand dignitaire de Saint-Louis.

Le 7ème Khalife général des tidianes est connu pour sa rigueur, sa franchise et sa droiture.

Source : APS

Le Khalife général des Tidianes Abdoul Aziz Sy Al Amine est décédé vendredi à Tivaouane, a appris l’APS de sources concordantes.

Le Khalife général des Tidianes a été inhumé à l’esplanade des Mosquées, devant la résidence El Hadj Malick Sy.

La prière mortuaire a été dirigée par le porte-parole de la famille d’El Hadji Malick Sy, Serigne Babacar Sy Mansour, plus connu sous le nom de Serigne Mbaye Sy Mansour.

Né en 1928, le Khalife général des Tidianes Abdoul Aziz Sy Al Amine, était à la tête du Khalifat depuis le décès de Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum, dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 mars 2017, à l’âge de 91 ans.

Porte-parole de la famille d’El Hadji Malick Sy sous plusieurs khalifes, il est le fils du premier Khalife d’El Hadji Malick Sy, Serigne Babacar Sy et de Sokhna Astou Kane.

Source : APS

Last modified on vendredi, 22 septembre 2017 12:06

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Aliou Cissé, a publié mercredi une liste de 26 joueurs pour la rencontre contre le Cap-Vert, prévue le 7 octobre à Praia, dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018.

La liste est marquée par la première convocation de Youssouf Sabaly (Bordeaux, France), Alfred Gomis (Spal 2013, Italie), Mbaye Niang (Torino, Italie) et les retours de Diafra Sakho et Adama Mbengue.

Cette rencontre du groupe D compte pour la 5ème journée du dernier tour qualificatif à la prochaine Coupe du monde, prévue en Russie.

Le Sénégal est 3-ème du groupe D avec 5 points (+2), derrière le Cap-Vert, 2-ème avec 6 points (-2), le Burkina Faso occupant la tête de ce groupe avec 6 points (+2).

Le Sénégal doit disputer trois matchs, avec la décision de la FIFA de faire rejouer la rencontre Afrique du Sud-Sénégal du 12 novembre 2016, l’arbitre ghanéen de ce match ayant été reconnu coupable par l’instance internationale d’avoir manipulé le résultat.

L’Afrique du Sud, qui avait remporté (2-1) ce match, ne compte plus qu’un point dans ce groupe avec l’annulation du résultat de cette rencontre.

-Voici la liste des joueurs retenus par Aliou Cissé :

- Gardiens : Khadim Ndiaye, Alfred Gomis, Clément Diop

- Défenseurs : Moussa Wagué, Lamine Gassama, Fallou Diagne, Saliou Ciss, Kara Mbodj, Kalidou Koulibaly, Youssouf Sabaly, Adama Mbengue

- Milieux : Idrissa Gana Guèye, Pape Alioune Ndiaye, Cheikhou Kouyaté, Cheikh Ndoye, Alfred Ndiaye, Salif Sané, Assane Dioussé

- Attaquants : Ismaïla Sarr, Opa Nguette, , Moussa Konaté, Sadio Mané, Moussa Sow, Diao Baldé , Diafra Sakho, Mbaye Niang

APS

Le Sénégal a remporté samedi la médaille de bronze de l’Afrobasket 2017, en battant le Maroc sur la marque de 73 à 62 points. Les Lions terminent ainsi à la troisième place du tournoi co-organisé par le Sénégal et la Tunisie. Les coéquipiers de Malèye Ndoye ont réalisé un parcours sans-faute à domicile, en gagnant tous leurs matchs, avant de buter (71-76) sur le Nigeria, champion en titre, dimanche en demi-finale.

Source : APS

Le Nigeria a rejoint la Tunisie en finale de l’Afrobasket grâce à sa victoire, 76-71, sur le Sénégal, ce vendredi à Tunis.

La Tunisie s’est qualifiée en finale de l’Afrobasket masculin en battant le Maroc, 60-52. Le tournoi de l’Afrobasket est co-organisé par la Tunisie et le Sénégal. La Tunisie accueille les quarts de finale, les demi-finales et la finale de la compétition démarrée le 8 septembre.

APS

L'incident qui s'est produit ce vendredi matin dans une station du métro londonien a fait « plusieurs blessés » et est considéré comme un acte « terroriste », a annoncé la police de la ville dans un communiqué. Des témoins cités par les médias britanniques ont évoqué une « explosion » dans une rame. Le gouvernement britannique a convoqué une réunion d'urgence.

« Nous sommes au courant d'un incident à la station de métro de Parsons Green. Des policiers sont sur place », a d'abord tweeté la police de la ville. Les services d'ambulance londoniens et les pompiers ont également indiqué se trouver sur place.

Cliquer ici pour lire la suite

Source : Rfi

Le Sénégal a rejoint la Tunisie, le Maroc et le Nigeria en demi-finales de l’Afrobasket 2017 (8-16 septembre), après avoir battu (66-57) l’Angola, en quart de finale.

Les Lions seront opposés au Nigeria, champion entre titre, vendredi. L’autre demi-finale mettra aux prises le Maroc et la Tunisie.

La capitale tunisienne abrite les quarts de finale, les demi-finales et la finale de l’Afrobasket co-organisé avec le Sénégal.

Le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a annoncé mardi avoir remis sa démission et celle du gouvernement au chef de l’Etat.

M. Dionne en a fait l’annonce à la presse, au sortir d’un entretien avec le président de la République.

Il a remercié les membres de son équipe qui, selon lui, « ont bien travaillé » sous sa direction depuis trois ans, soulignant que le chef de l’Etat vient de le lui signifier.

Avant de devenir Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne était chargé de coordonner le Bureau opérationnel de suivi du Plan Sénégal émergent, nouveau référentiel des politiques publiques de développement au Sénégal.

Il avait remplacé Aminata Touré qui avait démissionné après la défaite de sa liste aux municipales de Dakar, organisées le 29 juin 2014.

Source : APS


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.