banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Naufrage dans la brèche : Deux pêcheurs portés disparus

02 Jan 2016
1597 times

Deux pirogues ont encore chaviré dans le canal de délestage des eaux, communément appelé « brèche du Gandiolais ». Ce canal a été aménagé depuis 2003 dans l’embouchure du fleuve Sénégal par les services de l’Etat, en étroite collaboration avec nos partenaires marocains, en vue de protéger la ville tricentenaire de Saint-Louis contre les inondations dues aux eaux de pluies et à la forte crue du fleuve. Cette brèche s’est élargie de 4 m en 2003 à 5,2 km de large en janvier 2015. Ainsi, depuis 2003, des centaines de pêcheurs ont trouvé la mort dans des accidents qui se produisent régulièrement dans cette brèche. Le dernier drame est survenu au moment où deux pirogues tentaient de traverser cette brèche dangereuse.
La furie des eaux, accentuée par la houle, a fait chavirer leur embarcation frêle et vétuste. Selon des témoignages recueillis à Guet-Ndar, le nommé Makhou Kombé Sène et son neveu, qui opéraient à bord de l’une de ces embarcations, sont portés disparus. Ces pêcheurs sont domiciliés à Ndar Toute (Santhiaba) et à Pondokholé.

Mbagnick Kharachi DIAGNE


Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.