banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Inauguration de la maison de justice de keur massar : L’approche fédérative de la démarche saluée

06 Jan 2016
1914 times

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Me  Sidiki  Kaba, a procédé, hier,  à l’inauguration officielle de la maison de Justice de la ville de Keur Massar. Cette maison de Justice,  quatorzième du genre installée un peu partout à travers les localités du Sénégal, se veut un lieu d’apaisement, de dialogue et de résolution des conflits sociaux, à un stade plus accessible.        

La cérémonie officielle de l’inauguration de la maison de Justice de Keur Massar s’est déroulée, hier, dans la même localité,  en présence du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Me Sidiki Kaba. La rencontre a enregistré une mobilisation massive des populations de Keur Massar. Celles-ci qui ont salué le choix porté à leur localité, ont dans ce même élan émis le vœu de voir cette structure participer à apaiser les lourdeurs administratives qui vont souvent avec les procédures judicaires.
Le ministre voit  à travers la forte mobilisation des populations, un signe d’adhésion à l’installation de cette maison de Justice. La maison de Justice répond au souci de rendre plus accessible la justice à l’ensemble des populations, a-t-il souligné, dans son allocution. En outre, le ministre rappelle que malgré l’approche communautaire et le souci d’être plus proches des justiciables, ces maisons de Justice se conforment totalement aux règles de droit. Toutefois, elles s’inscrivent dans une approche faite de dialogue, d’apaisement et de compromis, sans pour autant qu’aucune des parties engagées ne soient lésée. La médiation permettra d’aboutir à une justice plus humanitaire, de l’avis  de  Me Sidiki Kaba. Certains dossiers contribueront à désengorger les autres instances, mais également permettront ainsi un traitement plus rapide des litiges judiciaires à des niveaux plus accessibles. Sur demande du maire de Keur Massar, le ministre a promis de construire des locaux pour la maison de Justice qui est actuellement en location.
Le maire de Keur Massar, Moustapha Mbengue, avait auparavant relevé  que la création d’une maison de Justice à Keur Massar obéit à une forte demande de la population. Cette démarche répond en même temps à la loi de proximité, évitant ainsi les populations de s’exposer aux longues procédures de justice. Cette maison permettra à coup sûr un accès plus facile à la justice. Elle permettra surtout à la population de retrouver ces terres, longtemps entre les mains de spéculateurs mal intentionnés, a dit le premier magistrat de Keur Massar. Le maire note que la collectivité locale est disposée à mettre à la disposition de l’Etat un terrain en vue de la construction d’une maison de justice permettant ainsi d’alléger les charges du loyer.
Le représentant d’Osiwa, un des partenaires, note que l’utilité des maisons de Justice n’est plus à démontrer. Elles privilégient la médiation, en lieu et place de la sanction immédiate. Le jugement de ces maisons de Justice prend cependant toujours la peine de ne léser aucune des différentes parties concernées. Ici, les standards des droits humains sont appliqués dans la recherche de solutions équitables entre les différentes parties engagées, a-t-il rappelé.


Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.