banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Cérémonie officielle Magal Touba 2012 : Serigne Sidi Mokhtar Mbacké encourage pouvoir et opposition à dialoguer

10 Nov 2017
425 times

Le Khalife général des mourides, Serigne Sidi Mokhtar Mbacké, par la voix de son porte-parole, Serigne Bassirou Abdou Khadre, « encourage les gouvernants à appeler au dialogue et l’opposition à répondre favorablement à cet appel afin de trouver un terrain d’attente concernant les affaires de la Nation ». C’était, hier, lors de la cérémonie officielle de l’édition 2017 du grand Magal de Touba qui a réuni des hommes politiques aussi bien du pouvoir que de l’opposition, les familles religieuses du Sénégal, le corps diplomatique accrédité à Dakar, etc. « Si vous partagez le même objectif - qui a présidé à la création de vos partis et mouvements politiques - à savoir servir le peuple et œuvrer pour le développement de ce pays, vous devez être en mesure de vous réunir autour d’une même table pour le seul intérêt de la Nation », a adressé Serigne Sidi Mokhtar Mbacké, aux acteurs politiques.

Il a invité les hommes politiques à s’inspirer du Prophète Mouhamad (Psl) dans leurs actions. Il les exhorte à éviter de tenir un discours où à poser des actes susceptibles de semer la confusion, la discorde et l’inimitié. « Celui qui aspire à diriger le pays se doit d’exercer la politique de la manière la plus correcte et la plus civilisée en s’abstenant de maudire ou d’entacher la réputation de ses adversaires. Vous devez garder à l’esprit que c’est Dieu qui détient le pouvoir et le confie à qui il veut », a rappelé le Khalife général des mourides en référence à la sourate Al Imran, verset 26.

Serigne Sidi Mokhtar Mbacké, par la voix du porte-parole de la communauté mouride, a débuté son propos en appelant à la préservation de l’unité qui existe entre les musulmans. Ceci, a-t-il expliqué, conformément aux recommandations d’Allah. « Nous exhortons à un retour aux pratiques et méthodes efficaces conçues et employées par nos pieux ascendants et qui leur permettaient d’annihiler toutes velléités de discorde qui s’annonçaient parmi les musulmans et de maintenir la paix. Cette approche collaborative fondée sur la concertation leur a valu beaucoup de respect et d’admiration au sein de la Oummah et des grandes organisations islamiques telles que la Ligue islamique mondiale », a fait savoir le Khalife. Selon lui, il est grand temps de revenir à cet héritage au profit de la Nation et de toute la Oummah.

Éducation et formation des jeunes
Cheikh Sidi Mokhtar Mbacké a aussi insisté sur la nécessité de préparer les jeunes qui sont appelés à prendre la relève. A l’en croire, Cheikh Ahmadou Bamba avait l’habitude d’éduquer et de former « rigoureusement » les gens avant de leur confier une quelconque responsabilité dans sa noble et impérieuse mission de rénover l’Islam afin de s’assurer que ceux-ci sont capables de reproduire son modèle. Selon le Saint homme, c’est pourquoi après son rappel à Dieu, cette élite a réussi à garder son héritage intact et sur la bonne voie. « La principale raison de leur succès était qu’à l’image de leur maître, ils ont mis en avant l’éducation et la formation des jeunes disciples en leur inculquant les valeurs de piété, du travail acharné et du respect du guide spirituel et des commandements. A notre tour, si nous sommes soucieux de perpétuer cet héritage, la mission la plus urgente est de préparer le jeunes », a invité le chef religieux. Pour lui, ceux qui sont en âge d’apprendre doivent se consacrer entièrement à cela tout en se conformant aux préceptes islamiques. Et ceux qui sont adultes doivent dignement gagner leur vie sans dépendre de qui que ce soit.

Sur un autre registre, le Khalife général des mourides a appelé au respect du statut de Touba comme ville sainte. Ceci, a-t-il dit, est le vœu le plus cher au Cheikh. C’est pourquoi, a-t-il ajouté, ses disciples doivent se donner corps et âme pour sa réalisation. « Nous ne devons pas rester les bras croisés vis-à-vis de ceux qui agissent sans aucun respect du statut de la ville sainte », a soutenu Cheikh Sidi Mokhtar Mbacké.

De nos envoyés spéciaux Ndiol Maka SECK, Babacar DRAME, 
Mamadou DIEYE (textes) et Mbacké BA (photos)

 

 

 

 

Last modified on vendredi, 10 novembre 2017 14:07
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.