banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Publications de «Le cheikh des deux rives» : Un film et un livre sur Cheikhna Cheikh Saad Bouh

29 Déc 2017
1584 times

Un livre et un film documentaire reviennent sur la vie et l’œuvre du guide religieux Cheikhna Cheikh Saad Bouh. La cérémonie de dédicace des publications s’est tenue récemment au Centre ouest-africain de recherches (Warc).

« Le Cheikh des deux rives », c’est le titre du livre et du film documentaire en hommage à Cheikhna Cheikh Saad Bouh. La cérémonie de dédicace de l’ouvrage a eu lieu au Centre ouest-africain de recherches (Warc). Le livre est un condensé des actes du colloque international sur la vie et l’œuvre de l’illustre homme tenu du 23 au 24 mars 2017 à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) sur le thème : « Questionner l’actualité du message de Cheikhna Cheikh Saad Bouh ». Cette rencontre internationale a réuni des « chercheurs, historiens et universitaires de renommée » venus du Sénégal, de la Mauritanie, de la Gambie, du Maroc, du Mali, du Soudan, de la France, des Etats-Unis d’Amérique, etc.

Selon l’initiateur du colloque sur Cheikhna Cheikh Saad Bouh et fondateur de l’Association Sadikhina Wa Sadikhate, Chérif Mouhamdoul Mamoune Haïdara, ce livre est l’aboutissement d’un long processus qui a démarré en 2007 pour préparer le centenaire de la disparition de cette grande figure emblématique de l’Islam en Afrique de l’Ouest.

« Cette volonté fut portée à l’opinion, à travers une déclaration dite de Nimzat-Hallar, village sénégalais (fondé en 1939 par  Cheikh Hadramé, premier petit-fils de Cheikhna Cheikh Saad Bouh à s’installer au Sénégal) situé à 24 km de Saint-Louis 8 kilomètres du barrage de Diama dans la zone de Hallar qui regroupe plusieurs villages », a révélé M. Haïdara.

Dix ans après cette déclaration dite de Nimzat-Hallar, le livre retraçant l’histoire et l’œuvre du Cheikh a vu le jour. Cette œuvre, d’après Chérif Mouhamdoul Mamoune Haïdara, peut être utile aux historiens, chercheurs et universitaires.

La production, a-t-il ajouté, peut leur « ouvrir des voies nouvelles à la recherche sur nos hommes religieux et leur apport inestimable au monde ». Dans son intervention, Chérif Mouhamdoul Mamoune Haïdara a remercié tous ceux qui se sont impliqués pour la réussite du colloque du 23 et 24 mars 2017. Il a cité, entre autres,  le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, le Professeur Ibrahima Thioub, le département d’histoire de l’Ucad, la direction du livre et de la lecture, le Warc et tous les chercheurs venus d’horizons divers pour prendre part à cette rencontre de haute portée historique.

Aliou Ngamby NDIAYE

 

Last modified on vendredi, 29 décembre 2017 12:38
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.