banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Gamou annuel de Mbeuleukhé : La 102ème édition célébrée le 30 décembre

30 Déc 2017
569 times

La 102ème édition du Gamou annuel de Mbeuleukhé sera célébrée le 30 décembre prochain. Cette rencontre religieuse sera l’occasion pour les fidèles de prier pour les illustres personnalités religieuses ou politiques disparues en 2017, selon le porte-parole du khalife, Aliou Dia.

La 102ème édition du Gamou annuel de Mbeuleukhé sera célébrée le 30 décembre prochain. L’annonce a été faite avant-hier par Aliou Dia, porte-parole du khalife. L’édition 2017 sera marquée par d’intenses moments de prières pour les guides religieux et les fidèles disparus cette année. « Une khaadra sera organisée pour prier pour les illustres disparus. Cette année, nous avons perdu Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum, Khalife général des Tidianes, El Hadj Abdoul Aziz Sy Al Amine, Serigne Moustapha Cissé de Pire, Serigne Ibrahima Niass de Léona », a-t-il souligné. « Nous avons aussi perdu d’illustres talibés qui ont tout fait pour Mbeuleukhé. Parmi ceux-ci, Djibo Leyti Kâ et Adja Diama Dieng », a ajouté M. Dia, par ailleurs, maire de Mbeuleukhé.

Selon lui, la cité religieuse va également prier pour le président de la République et son gouvernement et l’ensemble des Sénégalais. « Nous prierons pour que le pays connaisse la paix, l’entente et la prospérité », a dit Aliou Dia. Des réflexions seront aussi menées sur des sujets d’actualité. « Le Sénégal fait partie des pays phares pour la lutte contre le terrorisme et la protection des droits inaliénables des Palestiniens. La question de l’heure est la position de Donald Trump qui a reconnu Jérusalem comme capitale de l’Israël. Cela est inacceptable. Nous allons démontrer que Jérusalem ne peut, en aucune manière, être la capitale d’Israël », a-t-il promis. S’agissant du chômage des jeunes, il a dit que le Gamou sera aussi l’occasion de développer des thèmes pour inviter l’Etat sénégalais à prendre des mesures afin de permettre aux diplômés d’avoir du travail. « C’est bien de former, mais c’est encore mieux de faire travailler », a-t-il lancé.

Un symposium sur la vie et l’œuvre d’El Hadji Daouda Dia aura lieu. « Relation entre le talibé et son marabout : le modèle d’El Hadji Malick Sy et d’El Hadji Daouda Dia » sera le thème de cette rencontre. Le porte-parole a rappelé que cet événement religieux date de 1916. « Notre grand-père, El Hadji Daouda Dia, a organisé en 1916 le Gamou sous l’ordre d’El Hadji Malick Sy. Il regroupait tous les talibés tidianes du Djoloff et des autres contrées. De 1916 à 1949, El Hadji Daouda Dia l’organisait avec tous les dignitaires religieux et tous les talibés et a répandu la Tarikha tidianya à travers tout le Djoloff », a dit le maire.

Mbeuleukhé était le carrefour des saints hommes. Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké est de Mbacké Bari. Il visitait Mbeuleukhé trois fois l’an car El Hadji Daouda Dia était son parent et confident. La mère de Cheikh Ibrahima Niass, Mame Astou Diankha est originaire de Mbeuleukhé. El Hadji Daouda Dia a été installé par El Hadji Oumar Foutiwou Tall. « De 1949 à 1967, son premier Khalife, El Hadji Mouhammadou Lamine Dia, a organisé le Gamou comme le faisait son père. A partir de 1967, l’actuel khalife l’a organisé avec tous les moukhadames. Mais en 1986, El Hadji Moussa Dia a jugé utile de créer un comité d’organisation.

Babacar DIONE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.