banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

358 avocats au Sénégal

10 Jan 2018
412 times

« Le Sénégal compte, en 2018, 358 avocats », a déclaré, hier, le ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall.

Ce nombre, indique le garde des Sceaux, est « réduit et sa répartition est disproportionnée sur l’étendue du territoire national ». A preuve, sur ces 358 avocats, seule une vingtaine officie en dehors de la région de Dakar. « Par conséquent, notre système judiciaire est encore loin d’être conforme aux standards internationaux en matière de ratio avocats/justiciables. Toute chose qui conforte mon invitation adressée à l’Ordre des avocats pour nourrir la plus grande attention pour cette importante question des droits de l’homme. Vous avez à cœur d’assurer une meilleure couverture par le Barreau, une couverture qui passera par l’accroissement raisonnable et rapide du nombre d’avocats », a ajouté le ministre. Le bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Mbaye Guèye, a reconnu que le nombre d’avocats au Sénégal reste encore insuffisant. « Je considère que nous avons encore besoin de bras dans le Barreau », a-t-il reconnu.

Me Guèye de révéler que le concours d’entrée au Barreau sera organisé cette année.

A. Ng. NDIAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.