banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Journée de solidarité à Thiaroye Azur : L’artiste Laddy Nancy se lance dans le social

09 Fév 2018
589 times

La chanteuse Laddy Nancy se propose d’organiser une journée de solidarité pour apporter le sourire à des tout-petits. Elle a choisi de servir des repas et de fournir des habits aux pensionnaires aux « daraas » (écoles de formation religieuse) établis dans son quartier de Thiaroye Azur.

Après quelques années passées sur la scène musicale, Laddy Nancy veut s’engager dans le social. L’artiste sénégalaise, de son vrai nom Marième Niass, organise, le 29 avril 2018, une journée de solidarité à l’endroit des enfants talibés. En prélude à cette rencontre qui en est à sa première édition, la chanteuse sénégalaise d’origine mauritanienne est revenue sur le sens qu’elle veut donner à cette journée. «On va préparer et servir des repas, mais aussi offrir des habits aux pensionnaires aux daraas ouverts à Thiaroye Azur».

Pour cette première édition, Laddy Nancy a décidé de se limiter à son quartier. Mais au fur et à mesure, elle souhaite étendre ses activités à tous les « daraas » du pays. En effet, la chanteuse ne peut pas comprendre que des enfants dont le seul objectif doit être « d’apprendre le Coran » se retrouvent dans la rue nuit et jour à quémander. « Je suis femme, donc appelée à devenir maman.

C’est désolant de voir les talibés dans la rue en train de mendier », dit-elle. L’artiste veut, en plus des repas, offrir des habits à ces enfants, souvent en guenilles.

Pour une réussite de cette journée de solidarité Laddy Nancy compte sur le soutien des bonnes volontés, des autorités du pays et Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et nouer également des partenariats avec plusieurs sociétés de la place. Selon elle, le combat contre la mendicité doit concerner tout le monde car la place de l’enfant n’est pas dans la rue, mais à l’école. Elle reste persuadée que ce phénomène ne peut être combattu sans un soutien adéquat aux responsables de « daraas » qui n’ont pas les moyens pour prendre en charge 30 à 50 talibés. Par ailleurs, l’artiste sénégalaise d’origine mauritanienne a déploré la mort d’un jeune pêcheur de Guet-Ndar, tué par des garde-côtes mauritaniens. «Je suis attristée par cet incident», invitant les deux pays que tout lie à «aplanir les difficultés». Elle a promis de se rendre à Saint-Louis pour sensibiliser les jeunes.

Aliou Ngamby NDIAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.