banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Fête du travail au quotidien Le Soleil : Les agents appellent à un dialogue permanent et sincère

09 Mai 2018
758 times

Les travailleurs de la Société sénégalaise de presse et de publications (Sspp), éditrice du «Soleil», ont sacrifié, hier, à la célébration de la «Journée internationale du travail». Sous le signe de l’unité des trois syndicats-maison. Cette commémoration a constitué une occasion privilégiée d’échanges entre la direction générale et le personnel. Il est ressorti des discussions, l’incontournable nécessité d’asseoir un climat de dialogue, de travail et de persévérance dans l’effort.

La célébration du 1er mai revêt plusieurs symboles. Elle est un moment de retrouvailles, mais également d’introspection, pour les travailleurs. Une rare occasion où autour d’un idéal commun de partage et de communions, dirigeants et travailleurs échangent, pour apporter des améliorations dans les conditions de travail,  des uns et des autres. Le personnel du quotidien national Le Soleil, a, hier, comme à l’accoutumée, perpétué à la tradition.  Les travailleurs se sont donné rendez-vous dans le restaurant de la boîte afin d’échanger et  de communier. A cette occasion, des discours ont été tenus. Dans cet ordre, c’est Cherif Thiam, qui s’est le premier adressé au public au nom de l’ensemble des centrales syndicales que compte l’entreprise. En effet, pour la première fois, les trois organisations syndicales de l’entreprise ont fait une pour fêter la «Journée internationale du travail». Dans son discours, M. Thiam est revenu sur les « faits marquants de l’exercice 2017 émaillés de tensions sociales au sein de l’entreprise ».  De nombreux points de discorde étaient venus assombrir le climat social entre les travailleurs et la direction générale, se remémore-t-il. Le salut est, selon lui, venu de l’Etat,  à travers diverses concertations qui ont pu renouer le fil du dialogue.  Partant de ce constat et de cette expérience, il appelle à  une médiation sur les méfaits engendrés par une crise sociale, car on peut l’éviter en instaurant «un dialogue permanent et sincère».  Il rappelle, dans son discours, le principal souci des travailleurs qui est «la pérennisation de leur outil de travail».  Cet acquis passe inéluctablement par un dialogue social permanent, seul mécanisme apte à garantir un climat social apaisé, propice au développement de l’entreprise.

Il a exprimé l’espoir de l’ensemble des travailleurs de voir, «avec l’arrivée de Monsieur Yakham Mbaye, s’ouvrir de nouvelles perspectives pour le quotidien national Le Soleil ». Il n’a pas manqué de transmettre au directeur général des suggestions « utiles » tendant à l’amélioration de l’organisation et du rendement de l’entreprise. Parmi les points inscrits dans la plateforme revendicative de l’intersyndical figurent : la distribution du journal, la réhabilitation des bureaux régionaux, le cadre de vie, le parc automobile, la situation de l’Adp et de Soleil Business, la régularisation des pigistes et prestataires,  notamment ceux atteints par la limite d’âge, la gestion des carrières sur une base objective et les arriérés Ipres.  L’intersyndicale réitère sa volonté de travailler avec la direction générale pour la  préservation des acquis  et la pérennisation de l’outil de travail.

Oumar BA

YAKHAM MBAYE, DIRECTEUR GÉNÉRAL : « LE CULTE DU TRAVAIL, SEULE GARANTIE DE RÉSULTATS »
Le directeur général de la Société sénégalaise de presse et de publications (Sspp), éditrice du «Soleil», Yakham Mbaye, a profité,  hier, de la célébration de la Journée internationale du travail,  pour s’adresser à son personnel. Il s’est d’emblée réjoui de la belle mobilisation  observée par l’ensemble  des travailleurs,  sans discrimination aucune, dans le cadre de la célébration de la journée qui leur est consacrée. Il a rappelé sa détermination à relever les défis allant dans le sens de rendre davantage performante cette institution. Le Dg n’a cependant pas manqué de rappeler l’incontournable nécessité d’instaurer « le culte du travail,  seule garantie de résultats probants ». La réussite se trouve au bout de l’effort, d’où la nécessité de  promouvoir la  franche implication de tous, pour un avancement plus conséquent, dans les résultats de l’entreprise.  Le Directeur general annonce une restructuration en profondeur des instances de l’entreprise. Sur le plan social, Yakham Mbaye promet la régularisation d’une vague de prestataires, courant mai. L’autre vague sera également régularisée d’ici à janvier prochain.
 
Oumar BA
AMADOU TAMINOU WANE, PCA : « PROMOUVOIR LE DIALOGUE ET CRÉER UN CADRE D’ÉCHANGE »
Par la voix de Mme Fatou Ly Sall Croquette, qui portait la parole de Monsieur Amadou Taminou Wane, président du conseil d’administration du quotidien national Le Soleil, il est demandé au personnel de «se hisser au zénith, tout en installant un climat apaisé, propice aux échanges qui va dans le sens d’embellir davantage l’institution que constitue le Soleil ». Dans cet élan, le Pca réitère toute sa disponibilité à pleinement jouer son rôle d’intermédiaire entre le  personnel et la direction générale, pour un bénéfice de part et d’autre.
 
O. BA
UNE MOTION DE SOUTIEN ADRESSÉ AUX PARTENAIRES SOCIAUX
Les travailleurs du quotidien national Le soleil ont lu une motion de soutien adressée aux partenaires sociaux. Dans celle-ci, rapportée par Mareme Kane, les travailleurs saluent « la grande cohésion qui existe entre les trois syndicats de l’entreprise ». Les travailleurs, se félicitant des nombreux succès engrangés par l’intersyndicale, se réjouissent de la « défense sans relâche des intérêts moraux et matériels des travailleurs ». Considérant le dévouement de l’ensemble des partenaires sociaux  et leur engagement au quotidien, les travailleurs de la SSPP Le Soleil renouvellent leur entière confiance à l’intersyndicale.                       

Oumar BA

ASSEOIR DES MÉCANISMES DE BONNE RELÈVE
A tour de rôle, les travailleurs se sont exprimés, sur leurs conditions, au sein de l’entreprise. Dans ce cadre, c’est le journaliste El hadji Ibrahima Thiam qui a parlé au nom des jeunes de l’entreprise.  Il souligne «cette responsabilité qui incombe à la jeune génération à pérenniser et à continuer, à faire rayonner cet outil dans le paysage médiatique sénégalais, en perpétuelle mutation».
 
Il fait remarquer au passage le respect dont jouit l’institution que constitue Le Soleil, non sans manquer de rappeler « le devoir pour la jeune génération de sauvegarder cette image, en érigeant le travail en sacerdoce ». I. Thiam met en exergue le dynamisme des jeunes  qui ont pleine conscience que l’avenir du Soleil se trouve entre leurs mains. Il invite la direction générale à davantage responsabiliser les jeunes, « histoire de leur mettre le pied à l’étrier ».  A sa suite, Cheikh Aliou Amath Niasse a pris la parole au nom des doyens de la boîte. Il invite les jeunes à « tendre vers un perpétuel perfectionnement des connaissances acquises ». Le métier de journaliste appelle à se doter d’esprit de «remise en question permanente, gage incontournable de bonification des compétences».  Sidy Diop, rédacteur en chef adjoint, appelle à «la prise en charge de la relève». Celle-ci passe par la « responsabilisation des jeunes». La meilleure façon d’imprégner la relève, c’est de responsabiliser la jeunesse, bien avant que les anciens ne partent à la retraite, préconise-t-il.                

Oumar BA

Last modified on jeudi, 10 mai 2018 08:04
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.