banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre la criminalité financière : Les efforts du Sénégal mis en exergue

11 Mai 2018
879 times

Le ministre du Budget, Birima Mangara, a présidé, hier, à la Somone, la 29ème réunion plénière de la commission technique du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (Giaba). Une occasion, pour lui, de souligner les efforts du Sénégal dans le combat contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

En présidant la 29ème réunion plénière de la commission technique du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (Giaba), le ministre du Budget, Birima Mangara, a évoqué les récentes évolutions du dispositif sénégalais en la matière et apprécié les efforts réalisés par notre pays dans la mise en œuvre des normes internationales. Selon lui, le Sénégal a très tôt réaffirmé son engagement dans le combat contre la criminalité financière, comme le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, combat engagé de manière concertée entre les membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

‘’La présente rencontre se tient dans un contexte régional marqué par la récurrence des crises et la résurgence des menaces terroristes susceptibles de remettre en cause la stabilité des Etats membres de notre communauté. Il me plaît, dès lors, de saluer les actions déployées par nos chefs d’Etat ainsi que les résultats importants enregistrés dans la résolution des conflits et la restauration de la sécurité et de la stabilité dans notre région’’, a souligné M. Mangara. A son avis, l’importance de la mission du Giaba et des cellules de renseignement financier dans leur lutte inlassable contre les activités financières criminelles entre dans le cadre global de la mise en œuvre de la politique des Etats en matière de sécurité et de préservation de l’intégrité du système financier. En 2017, a-t-il poursuivi, le Sénégal a fait l’objet d’une évaluation à l’effet d’examiner le  niveau de conformité et d’efficacité de son dispositif national de lutte au regard des 40 recommandations du Groupe d’action financière (Gafi). Cette évaluation par les pairs, effectuée 10 ans après celle du premier cycle, a été précédée par l’évaluation nationale qui a permis d’identifier les risques sectoriels et globaux, mais aussi de formuler des mesures de prévention et d’atténuation appropriée. Quant au directeur général du Giaba, il a rappelé les principaux axes de son intervention lors de sa prise de fonction, le 1er mars 2018.

Ceux-ci incluent les chantiers ci-après : la poursuite des actions déjà planifiées conformément au plan stratégique 2016-2020, le renforcement des capacités du secrétariat en termes de ressources humaines, l’accompagnement de tous les Etats membres pour le renforcement de leur dispositif de Lbc/Ft, la mobilisation de ressources financières pour soutenir les actions du Giaba, le respect scrupuleux des principes de transparence et de reddition des comptes, etc. Kimélabalou Aba est revenu sur « le devoir de coopérer, de mener des actions concrètes pour prévenir les actes terroristes et de priver les criminels de leurs produits illicites qu’ils n’hésitent pas à investir dans la commission de violences et d’attentats terroristes aux fins de déstabiliser des institutions légalement établies et de sabotage des économies nationales ». D’après lui, cette rencontre de Somone constitue l’une des tribunes idéales par excellence de collaboration fructueuse entre parties prenantes.

Amath Sigui NDIAYE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.