banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Promotion de l’entrepreneuriat féminin : A Thiès, 16 991 femmes et jeunes filles bénéficient d’un financement

12 Mai 2018
651 times

Dans le département de Thiès, un financement cumulé de 149. 800.000 FCfa est mobilisé pour la mise en place de 245 unités économiques d’entrepreneuriat au profit de 16. 991 femmes et jeunes filles dans les 15 communes que compte le département.

Les projets sélectionnés portent essentiellement sur les filières agro-alimentaires et avicoles, la pêche et l’artisanat.
Les notifications de financements ont été remises, hier, par le ministre de Femme, de la Famille et du Genre. « Je félicite les promotrices sélectionnées et les encourage à ne ménager aucun effort pour optimiser les ressources mises à leurs dispositions et à veiller aux échéances de remboursement », a exhorté Ndèye Saly Diop Dieng. Ce programme d’animation économique procède d’un déploiement d’un mécanisme public de financement des activités génératrices de revenus. Il s’agit principalement du Fonds national de crédit pour les femmes, du Fonds national de promotion de l’entrepreneuriat féminin, etc.   « Parallèlement à ce processus, je compte avec votre concours, développer dans chaque circonscription départementale des actions pilotes de structuration de l’entrepreneuriat féminin à travers des paquets technologiques sur les chaînes de valeurs allant de la transformation primaire à la commercialisation en passant par le raffinage et le conditionnement.

Consultations régionales

Au département de Thiès, cette expérience pourrait porter sur l’arachide, les fruits et légumes. J’attends des propositions sur les sites d’implantions et les filières qui pourront être investies en fonction du profil socio-économique », a annoncé la ministre de la Femme, chaleureusement accueillie dans la capitale du Rail.

Après Dakar et Diourbel, Thiès constitue la troisième étape des consultations régionales avec les organisations féminines autour des enjeux de l’année sociale. « L’année sociale est une initiative du président de la République, Macky Sall, visant à renforcer l’inclusion des groupes vulnérables et optimiser le capital humain national à travers les jeunes, les femmes, les enfants, les personnes âgées et celles vivant avec un handicap. Sous ce rapport, elle s’inscrit dans une parfaite cohérence dans le cadre stratégique du Plan Sénégal émergent (Pse) avec les différents programmes nationaux de protection sociale et d’amélioration des conditions de vie des populations », a fait savoir Mme Dieng. Dans ses articulations, a-t-elle poursuivi, l’année sociale vise la relance de l’emploi des jeunes et de l’entrepreneuriat féminin dans une approche territorialisée épousant les contours de la troisième phase de la décentralisation. « Mes chères sœurs, conformément aux missions de promotion des valeurs familiales, du genre et de l’autonomisation des femmes et des jeunes filles, j’ai présenté au conseil des ministres du 03 janvier 2018 le Plan d’actions de la composante féminine de l’année sociale. Ledit plan visant à permettre aux Sénégalaises de tirer le meilleur profit de cette opportunité articulée autour du renforcement de leurs capacités, de l’élargissement de l’accès aux services sociaux de base et de la promotion de l’entrepreneuriat féminin », a-t-elle déclaré.
Un mémorandum du Comité consultatif des femmes

Le Comité consultatif des femmes a procédé à des consultations et remis un mémorandum au ministre.

Ndiol Maka SECK

 

Last modified on lundi, 14 mai 2018 12:55
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.