banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Ziarra annuelle à la mosquée «ihsan» : Appel à un retour au droit chemin

12 Mai 2018
425 times

La capitale du Nord a connu l’affluence des grands jours à l’occasion de la grande ziarra annuelle organisée par la sainte famille de feu Serigne El Hadj Madior Cissé. Des milliers de fidèles musulmans issus de toutes les tarikhas, venus des quatre coins du pays et même de l’étranger, se sont retrouvés au sud de l’île de Saint-Louis pour chanter les panégyriques à la gloire du prophète Mohammed (Psl).

A cette occasion, l’Imam Ratib de la grande mosquée « Ihsan » du sud, Serigne Mouhammedou Abdoulaye Cissé Ibn Serigne Elhadj Madior Cissé, a déploré, avec la dernière énergie, les dérives et autres comportements exécrables des charlatans et marabouts imposteurs qui passent le plus clair de leur temps à tromper la vigilance de nos concitoyens. Il a invité les pouvoirs publics et les différentes familles religieuses de notre pays à réfléchir sur comment mettre définitivement un terme aux agissements de ces personnes mal intentionnées qui se font passer pour des chefs religieux.

L’Imam a également plaidé pour l’amélioration des conditions de vie de ces centaines de familles sinistrées de la langue de Barbarie, victimes des derniers raz-de-marée. Il a laissé entendre que les Sénégalais doivent nécessairement respecter les recommandations divines « s’ils veulent se retrouver dans un pays prospère où règnent l’unité, la cohésion et la paix sociale ». Et pour ce faire, a-t-il précisé, les fidèles musulmans doivent s’inspirer des hadiths du prophète Mohammed (Psl) et des enseignements de nos guides spirituels pour se remettre sur le droit chemin. La mission du guide religieux, a-t-il poursuivi, est noble et exaltante car elle consiste à éduquer, à enseigner et à montrer la voie qui mène à Dieu, le Tout-Puissant, le Clément et le Miséricordieux. Une mission qui n’a rien à voir avec ces pratiques malsaines, visant à se servir des musulmans pour se faire de l’argent. Sous  des tentes,  la charia est piétinée, des mariages célébrés sans aucune  référence à l’Islam, des versets et des hadiths travestis pour le gain facile. Les marabouts-imposteurs rassemblent des milliers de filles et garçons, qui, durant toute la nuit mangent, boivent,   battent des tam-tams et dansent au nom de Dieu.

De l’avis de l’Imam de la mosquée « Ihsan », il est grand temps que l’Etat interdise de telles pratiques qui ne militent pas en faveur de l’expansion et du rayonnement de l’Islam.

Mbagnick Kharachi DIAGNE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.