banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes : Près de 2 milliards de FCfa à la région de Thiès

14 Mai 2018
801 times

Au cours d’un comité régional de développement (Crd) tenu à Thiès, présidé par le gouverneur de la région, Amadou Sy, avec à ses côtés les préfets des trois départements, des sous-préfets, des maires ou de leurs représentants, le ministre délégué à la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide (Der) des femmes et des jeunes, Pape Amadou Sarr, est allé droit au but.

Selon lui, sur initiative du président de la République, Macky Sall, la Der entre en droite ligne des objectifs du Plan Sénégal émergent (Pse) pour ce qui a trait à l’inclusion économique. Dans son exposé devant de nombreux participants, il est allé droit au but. « La mobilisation des ressources financières adaptées et l’accès à des services d’accompagnement sont la clef de voûte de notre mission », a-t-il précisé. C’est pourquoi, une ligne de crédit annuelle de 30 milliards de FCfa a été décidée par le chef de l’Etat. «  Dans cette enveloppe, la région de Thiès dispose des crédits de 1, 900 milliard de FCfa destinés aux projets de jeunes sénégalais âgés de 18 à 40 ans pour les hommes tandis que du côté des femmes, il n’y a pas de limite d’âge », a-t-il indiqué.

Sur la même lancée, le ministre délégué de la Der a ajouté que tous les Sénégalais sans distinction, éligibles, sont logés à la même enseigne et toute région qui aura montré qu’elle n’a pas la capacité de consommer les crédits qui lui sont affectés, d’autres qui en auront besoin  de par le dynamisme de ses acteurs économiques vont pouvoir bénéficier d’un redéploiement du surplus en leur faveur. «  Car, pour le départ, le critère démographique a été pris en compte pour allouer les fonds mais, par une émulation saine, les régions les plus dynamiques pourront au cours du déroulement des projets gagner davantage », a confié Pape Amadou Sarr. Face aux participants au Crd, il a martelé que ces fonds sont obligatoirement remboursables parce qu’ils ne sont pas des subventions mais des prêts. « D’ailleurs, le suivi sera strict et les préfets, la police et le procureur seront mobilisés pour que les mauvais payeurs soient contraints, au besoin, à rembourser », a-t-il réaffirmé.

Pour le délégué, le dépôt des dossiers de projets débute le 15 mai et les premiers financements sont attendus au début du mois de juin. Les gouvernances, préfectures et sous-préfectures sont mises à contribution dans la remontée des dossiers. Dans la présentation de ses collaborateurs, toutes les compétences et les expériences sont requises pour décider de l’attribution ou non d’un financement dans les secteurs comme l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’artisanat, l’économie numérique, le tourisme, les industries culturelles et le transport-logistique.
Rappelons que le département de Thiès bénéficie d’une ligne de crédit de 745.445.645 FCfa dont plus de 157 millions pour la commune de Thiès-Est, Thiès-Nord  plus 123 millions et Thiès-Ouest 102 millions.

Mbaye BA

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.