banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Délocalisation du sanctuaire marial : Un projet diversement apprécié par des pèlerins

22 Mai 2018
783 times
Délocalisation du sanctuaire marial : Un projet diversement apprécié par des pèlerins Crédit photo : Mbacké BA / © Le Soleil

A Popenguine, les pèlerins interrogés n’ont pas le même avis sur le projet de délocalisation du sanctuaire marial devenu, aujourd’hui, très étroit pour accueillir de nombreux fidèles chrétiens. Certains sont favorables à la délocalisation qui permet d’avoir plus de places assises, d’autres pensent tout simplement qu’il faut agrandir l’existant.

« Le nouveau sanctuaire marial de Popenguine sera construit au sommet d’une colline. Il permettra aux pèlerins d’avoir une magnifique vue sur la mer, un beau cadre avec une bonne aération.

Cette nouvelle infrastructure aura plus d’espace, sera accessible et conforme à un sanctuaire moderne qui vise l’avenir », avait affirmé l’archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye, dans une interview accordée au Soleil. Lors de cette 130eme édition du pèlerinage marial, des pèlerins interrogés sont divisés sur ce projet qui fait même l’objet d’un débat dans la cité religieuse. Assise au centre du sanctuaire, Bernadette Faye, de la paroisse Saint François d’Assise de Keur Massar, salue le projet. Elle applaudit même des deux mains l’initiative de délocaliser le sanctuaire dans un endroit beaucoup plus spacieux. « Nous devons avoir un sanctuaire moderne avec plus de places assises parce qu’il y a de plus en plus de pèlerins à Popenguine. Un sanctuaire beaucoup plus grand permettra à tout le monde d’être à l’aise et participer à la messe officielle du lundi », a soutenu Bernadette. Agée de plus 60 ans, cette fervente catholique a effectué plusieurs pèlerinages dans ces lieux dédiés à Marie. Elle reste, cependant, attirée par l’entrée triomphale des jeunes marcheurs au sanctuaire. « C’est magnifique », n’a cessé de répéter Mme Faye. Les yeux rivés sur ses enfants, Benoît Faye, de la paroisse Marie Madeleine de Mbao, a aussi approuvé le nouveau projet du sanctuaire. « L’existant a rendu d’énormes services à plusieurs générations chrétiennes qui viennent ici, depuis 1887, prier et se confier à Marie. Avec l’augmentation du nombre de pèlerins, il est devenu étroit. Il ne peut plus contenir les 100.000 pèlerins qui viennent des différentes localités du Sénégal et de la sous-région. Oui, nous voulons un nouveau sanctuaire beaucoup plus moderne, avec plus d’espaces », a lancé ce père de famille au milieu des enfants et sœurs. Mathias Diène, de la paroisse Sainte Angèle de Kounoune, a également salué l’idée d’un nouveau sanctuaire.

« C’est une bonne chose de délocaliser le sanctuaire parce que celui-là est dépassé. Il nous faut, aujourd’hui, un sanctuaire moderne avec plus de places assises », a souligné le jeune marcheur. Il est stoppé net par son ami, Nicolas Ngomaca Ndiane. « Je ne suis pas d’accord pour la délocalisation. Il faut agrandir le sanctuaire parce qu’il y a de l’espace derrière. Ici, c’est sacré parce que nos arrières parents ont prié ici. On ne doit pas le délocaliser. Ce lieu est symbolique ». « Il n’y a rien de symbolique parce que nous restons à Popenguine », a rétorqué Mathias. Plus loin, mais dans le même endroit, deux religieuses apprécient l’arrivée des marcheurs. Interpelée, Sœur Marie Sarr, de la Congrégation des sœurs franciscaines, estime que le sanctuaire actuel est bien placé.

« Au lieu de délocaliser et d’investir plus d’argent, il faut juste le moderniser et le rendre agréable. Ici, c’est beau. Je ne vois pas pourquoi il faut le déplacer en occasionnant de nouvelles dépenses», a-t-elle relevé. Sa position est largement partagée par ce pèlerin sous couvert de l’anonymat qui est favorable à l’agrandissement du sanctuaire actuel. Le coût du nouveau sanctuaire, après validation des plans par les architectes de l’Eglise et de la présidence de la République, est évalué à 1,7 milliard de FCfa.

De nos envoyés spéciaux Eugène KALY et Samba Oumar FALL

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.