banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Prise en charge des personnes du 3ème âge : Les séniors refusent d’être laissés sur le bord de la route

25 Mai 2018
473 times
Prise en charge des personnes du 3ème âge : Les séniors refusent d’être laissés sur le bord de la route Photo d'illustration

C’est une association qui compte redorer le blason des personnes du 3ème âge du Sénégal. « Motali Momélou Mackgny » ou « Les 3 M » veut donner plus d’égard aux séniors en les réconciliant aussi bien avec les institutions qu’avec les citoyens.

Ils militent pour un développement inclusif et rejettent ce qu’ils appellent une tentative de « fossilisation » des personnes du 3ème âge. Les membres de l’association « Motali Momelou Mackgny » (sauvegarder l’héritage des anciens) ou les « 3 M » souhaitent plutôt le renforcement de l’autonomisation des séniors. Face à la presse, hier, ils entendent, par le biais de leur association, contribuer aux politiques et programmes de prise en charge du vieillissement dans le pays, notamment en matière de santé et d’encadrement social des aînés. « Notre association ambitionne de contribuer à la restauration des valeurs de notre société et à la recherche d’équilibres sociaux, gages de stabilité pour arriver à un développement inclusif et harmonieux de notre pays », a déclaré Insa Laye Sèye, secrétaire général de ladite structure.

Représentant 31% de la société, les séniors signalent que personne ne peut, mieux qu’eux, prendre en charge certaines questions. C’est pour cela qu’ils entendent jouer pleinement leur fonction, en demeurant « utiles » à ce pays qui les a vus naître et qu’ils aiment tant. C’est pourquoi, ils ont réclamé leur intégration dans certaines institutions du pays comme le Conseil économique, social et environnemental (Cese) et le Haut conseil pour les collectivités territoriales (Hcct). « Pourquoi toujours les jeunes et les femmes et jamais les personnes du 3ème âge ? Nous n’acceptons pas que les séniors soient laissés à la porte du cimetière », a martelé M. Sèye dont les membres de son association demandent plus de considération, notamment l’application de tarifs préférentiels dans les transports publics et des places dédiées.

Les « 3M » sont cette organisation apolitique qui compte se déployer partout au Sénégal. Même s’ils ont des représentants à Dakar, à Rufisque et à Thiès, ils ambitionnent de s’implanter dans les 45 départements du pays, selon Demba Sow, le président de l’association. Pour que la voix des personnes du 3ème âge soit davantage entendue, M. Sow signale qu’ils travaillent sur un plan d’action national et qu’à terme, ils envisagent de créer des « projets économiques » et d’organiser des activités socioculturelles en faveur des séniors.

Maguette NDONG

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.