banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Déclaration de Serigne Mounthakha Mbacké : « Quiconque tente de détruire les relations fraternelles entre nos familles religieuses en souffrira seul »

31 Mai 2018
1033 times

La récente sortie de Idrissa Seck a eu comme conséquence une cascade d’invectives, d’injures déversées sur la toile. Des « dérives inacceptables », selon Serigne Mountakha Mbacké qui avertit : « Serigne Touba n’est pas quelqu’un pour qui on se prête à des règlements de comptes».

Le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké, a fait une sortie, hier, pour condamner la cascade d’invectives, d’injures notées ces derniers jours sur la toile et qui ont pour cible des talibés mourides et tidianes. Ce sont « des dérives inacceptables », a fait savoir le guide religieux, par le biais de son porte-parole Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké. « À l’heure actuelle des choses, Touba n’aura aucune autre priorité que de travailler à l’unité de la Ummah Islamique. Tout ce qui va dans le sens de la diviser n’est pas le bienvenu chez lui. C’est conformément aux enseignements du Prophète Mohamed (Psl) dont le message ne souffre d’aucun brouillard. Tout est clair et clairement dit dans le Coran. C’est chez l’homme que la compréhension a failli. Serigne Touba est l’héritier du Prophète Mohamed (Psl). C’est la raison pour laquelle, il s’est fait appeler '' Serviteur du prophète », a dit Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Dans son message transmis par Serigne Bass Abdou Khadre, le guide religieux souhaite que tout le monde adopte un comportement décent capable de juguler tout trouble et que chacun s’évertue à promouvoir la paix. « Serigne Touba a toujours vécu sous ce registre et ses enseignements n’ont jamais dévié de cette voie. Serigne Touba a été victime de toutes sortes d’attaques et de pièges. Il n’a jamais rien fait d’autre que de pardonner. Serigne Touba n’est pas quelqu’un pour qui on se prête à des règlements de comptes. C’est que nul ne peut devenir talibé sans au préalable être un musulman. Notre première préoccupation, c’est de veiller à être un bon musulman. C’est à cette seule condition que nous serions en mesure d’être un bon talibé mouride. Le contraire n’est guère possible », a expliqué Serigne Bassirou Mbacké. Selon lui, le fondateur du Mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba, n’a jamais manqué de respect aux autres tarikhas. ''Durant son passage sur terre, Serigne Touba a donné à des personnes, les wird Tidiane, Khadr. Et quand le gouverneur général a cherché à connaître le Mouridisme, sa quintessence, ses origines et ses objectifs, Serigne Touba avait répondu que tout croyant ayant attesté de l’unicité de Dieu fait partie de sa famille. Il n’a jamais créé des clivages. Qui ne se voit dans la famille du prophète ne saurait figurer dans la sienne. S’il avait refusé, en son temps, de porter la médaille qui lui était destinée, c’était juste pour éviter cette division entre musulmans », rappelle Serigne Bassirou Mbacké qui compte suivre les mêmes pas que ces prédécesseurs. En 1979, ce genre de comportements avait eu lieu. Et en son temps, se souvient-il, Serigne Abdou Lahad Mbacké, soutenu par Serigne Moustapha Bassirou Mbacké, avait adopté la même conduite. « Serigne Touba « du kunuy xulol aka xeexal. C’est quelqu’un à suivre », insiste le Khalife général des Mourides qui a réitéré sa volonté de maintenir les bonnes relations de fraternité qui lient Touba aux autres familles religieuses du pays. Serigne Bassirou Mbacké termine son propos en s’adressant aux talibés mourides : « Sachez que Serigne Touba n’a pas de principes autres que la politesse et la déférence. Par conséquent, quiconque choisit d’être derrière Serigne Touba ne saurait avoir des comportements non déférents. Tout talibé qui dévie de la voie tracée en verra les conséquences. Quiconque tente de détruire les relations fraternelles entre familles religieuses en souffrira seul. Serigne Touba n’a pas besoin que l’on se prête à des règlements de comptes pour lui ».

Abdoulaye Diallo et Mamadou Dièye

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.