banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre l’extremisme : Utiliser l’arme du dialogue inter-religieux

01 Jui 2018
397 times

En prélude au colloque prévu à Dakar, les 27 et 28 novembre prochains, sur le thème « Religion, laïcité et contrat social », la Fondation Konrad Adanauer a convié des acteurs du monde scientifique, universitaire et religieux à un «ndogou » pour dégager de nouvelles pistes menant au respect de la diversité religieuse.

La Fondation allemande Konrad Adanaeur Stiftung a profité du mois Ramadan, moment de partage et de solidarité, selon Thomas Volk, pour inviter à réfléchir sur le plaidoyer pour le dialogue inter-religieux. Cette rencontre précède le colloque qui va, les 27 et 28 novembre 2018, aborder cette problématique et proposer de nouvelles méthodologies. Si la cohabitation harmonieuse, entre les différents foyers religieux de notre pays, est magnifiée, il faut veiller à maintenir les acquis car l’on n’est pas à l’abri des tendances néfastes qui découlent de la montée de l’extrémisme religieux susceptible de mettre en péril l’équilibre social déjà établi.

Pour Thomas Volk, représentant-résident de la Fondation Konrad Adanaeur, comme pour Mgr Mikael Bana, il faut continuer à « miser sur les œuvres fédératives qui annihilent les querelles religieuses et renforcent la solidarité agissante entre les différentes religions qui ont en point commun : leur belle humanité ». Pour Thomas Volk, si le dialogue inter-religieux ne touche pas le niveau le plus bas de la société, tous nos efforts seront vains. « Le Sénégal a une expérience unique et bénie si l’on prend l’exemple des pays voisins », a-t-il souligné, avant d’ajouter que c’est une bénédiction à préserver, en renforçant la coopération entre toutes les religions et en mettant en avant les vertus du dialogue et du consensus pour contrecarrer le radicalisme religieux.

S’exprimant au nom du comité scientifique mis en place à cet effet, Mme Fatima Ndoye a touché du doigt « les soubresauts de certains mouvements extrémistes qui revendiquent la mise en place de gouvernements soumis aux principes de la religion dominante sans pour autant oublier les privilèges et autres faveurs politiques, sociales ou économiques que s’octroie cette majorité religieuse dans l’Etat ». La rencontre a aussi servi de cadre aux universitaires, étudiants, religieux et journalistes pour proposer de nouveaux axes basés sur un vécu quotidien. Dans cette optique, Seydi Djamil Niane, membre du comité scientifique, a rappelé cette nécessité de mener des actions concrètes pour donner un sens à la diversité religieuse.

« En France, il nous arrivait, en tant qu’étudiant, de fédérer nos actions pour sauver des vies et venir en aide aux couches vulnérables. Ce bel élan de solidarité était porté par des juifs, des chrétiens et des musulmans », a-t-il rappelé. Les différents intervenants, qui ont abondé dans le même sens, ont mis l’accent sur l’importance de promouvoir le respect dans la différence et de préserver la cohésion sociale. Ils ont jugé utile de s’approprier les recommandations du précédent colloque tenu les 6 et 7 décembre 2017 et qui s’était penché sur l’exemple du Sénégal et autour des points tels que la promotion de l’éducation à la culture de la paix, la création d’espaces d’échange dans la famille, la promotion des valeurs traditionnelles africaines pour renforcer l’esprit communautaire.

Matel BOCOUM

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.