banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Déclaration du khalife général des mourides : Les précisions de Touba

02 Jui 2018
548 times

La récente déclaration du khalife général des mourides, dite par son porte-parole Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, a suscité des interprétations et plusieurs commentaires. Aussi le guide religieux a-t-il jugé nécessaire de repréciser ses propos. Serigne Moustapha Mbacké « Lakram » s’est prêté, hier, à l’exercice.  

« Les propos tenus par le porte-parole émanaient bel et bien du khalife général des mourides, mais ils auraient créé des remous parce que dévoyés de leur sens véritable par d’autres personnes », a d’emblée expliqué Lakram. Son intervention a été faite dans le but de « repréciser les propos du khalife général ». Pour lui, le khalife « n’envisage en aucun cas (de) poser des actes allant dans le sens contraire aux recommandations d’Allah, du prophète Mohamed et du legs de Khadim Rassoul qu’il endosse ». Aussi a-t-il appelé, au nom du khalife, tout le monde à la retenue, mais surtout à revivifier les valeurs et la bonne conduite et prêcher le pardon, pour l’amour de Dieu. « Le khalife veut faire savoir également, qu’à travers sa déclaration, il n’a point voulu expulser quelqu’un de la voie mouride, attester ou non de la foi musulmane, de la mouridité de qui que ce soit. Cheikh Bassirou Abdou Khadre l’a bien dit : il faut d’abord être un musulman, avant d’être un mouride, à commencer par lui-même. A partir de ce moment donc, personne n’est visé. Il ne parle pas d’Idrissa Seck, ni d’une autre personne », a insisté Serigne Moustapha Lakram. Aussi, il a précisé que le khalife général n’est pas dans la politique et ne le recommande pas, mais se contente plutôt de gérer le legs de Serigne Touba Khadime Rassoul. « Que tous les mourides retiennent ces propos et s’y conforment : il ne compte jamais se départir des enseignements du Cheikh ou de vous y entraîner. Si jamais vous faites l’objet d’offenses, il vous invite à pardonner, et si vous êtes conscient d’avoir offensé quelqu’un, demander pardon, présenter des excuses. Car toute personne qui sollicite le pardon après avoir offensé, le pardon est la seule réponse qui sied », a fait savoir Serigne Abdou « Lakram », qui a, à nouveau, transmis ses amitiés à toutes les familles religieuses, aux autorités du temporel et à tous les Sénégalais. Il a fini par inviter tout le monde à cultiver la paix.  

Mamadou DIEYE

Last modified on samedi, 02 juin 2018 12:55
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.