banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Amélioration des conditions carcérales des femmes : A Thiès, des avancées notées, mais encore des efforts à consentir

04 Jui 2018
782 times

Par rapport à 2015, des progrès sont notés dans l’amélioration des conditions carcérales des femmes à Thiès. Cependant, il reste encore des efforts à consentir. Tel est le constat fait, hier, par l’organisation onusienne en charge des droits humains en Afrique de l’Ouest.

A la Maison d’arrêt et de correction de Thiès, des avancées sont notées à propos l’amélioration des conditions de vie des détenus. Un quartier est aménagé pour les femmes, avec des ventilateurs et un espace pour celles qui ont des enfants ou sont enceintes. Cela a été une recommandation forte du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme-Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest (Hcdh-Brao) dans son rapport 2015 sur la situation des droits des femmes dans les lieux de détention au Sénégal. Toutefois, l’organisation onusienne constate qu’à la Mac de Thiès, les détentions préventives persistent.

En partenariat avec l’Observatoire national des lieux de privation de liberté et l’Association des juristes sénégalaises, le Hcdh faisait le suivi pour identifier les recommandations du rapport de 2015 non prises en charge et les nouveaux défis liés à l’amélioration des conditions des femmes en milieu carcéral. « Il y a des avancées que nous saluons. Nous pensons que la prise en charge des recommandations sera effective parce qu’il y a une volonté politique. On voit que le ministre de la Justice, dans ses sorties, réitère son engagement à humaniser les prisons, à les désengorger et à privilégier les peines alternatives. Cela pourrait rendre effective la réduction de la surpopulation carcérale. Il y a des écarts qui ont été franchis. Nous avons bon espoir que ces difficultés seront résolues », a déclaré Aminata Kébé, analyste de programme au Hcdh.

D’une capacité de 30 personnes, le quartier des femmes, inauguré le 08 décembre 2017, accueille 29 détenues, soit une de moins. D’où la satisfaction du directeur de la Mac de Thiès qui entend faire de l’amélioration des conditions des détenues un sacerdoce. « Depuis que je suis arrivé à la tête de la Mac de Thiès, elles n’ont jamais dépassé le nombre 30. Les femmes sont des détenues particulières. Elles doivent impérativement être séparées des hommes. Et à l’intérieur du quartier des femmes, il y a un local exclusivement dédié aux détenues enceintes et celles qui ont leurs enfants », a-t-il fait savoir. Pour l’inspecteur Mandiaye Ndiaye, à Thiès, les infractions les plus fréquentes chez les femmes sont, entre autres, le trafic de drogue, les coups et blessures volontaires et l’infanticide.

Outre leurs conditions de détention, cet inspecteur a évoqué la question relative à l’alimentation des détenues. Pour ce cas précis, il renseigne que des efforts ont été consentis par les autorités étatiques. Pour le directeur de la Mac de Thiès, il faut plutôt penser à combler le déficit infrastructurel et au besoin, renforcer les produits hygiéniques pour les détenues. « Beaucoup de choses ont été améliorées. Ici, les détenues mangent bien. Les repas sont servis en qualité et en quantité. C’est peut-être au niveau des infrastructures qu’il y a des choses à améliorer. Les femmes ont aussi besoin en permanence de serviettes d’hygiène, de savon et de détergents hygiéniques », a indiqué M. Ndiaye.

Ndiol Maka SECK

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.