banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

La Ceta donne le sourire aux «talibés» à Thiaroye Azur

05 Jui 2018
526 times

La Convergence pour l’émergence de Thiaroye Azur (Ceta) a remis des denrées de première nécessité à quatre « daraas » à l’occasion de sa deuxième édition de la journée des « talibés ».

La Convergence pour l’émergence de Thiaroye Azur (Ceta) a organisé la deuxième édition de la journée des « talibés ». Celle-ci a été parrainée par Serigne Gora Sèye.  A cette occasion, la Ceta a appuyé quatre « daraas » de Thiaroye Azur en les dotant de vivres (riz), livres (Coran), chaussures, moustiquaires, habits, nattes de prières, etc. Dans son discours, le président de la Ceta, Elhadj Dame Sy Dop, a rappelé que leur localité est fréquentée par beaucoup de jeunes « talibés » âgés de 2 à 15 ans. Ces enfants, dit-il, arpentent les rues des quartiers, « pieds nus, un pot sous l’aisselle, en train de demander de l’aumône ».  

Ces enfants, communément appelés « talibés », sont confrontés à toutes sortes de risques et de dangers : délinquance, pédophilie. Souvent, ils constituent la proie à différentes sortes d’épidémies et de maladies. Pour venir en aide à ces « talibés »  qui, pour la plupart, vivent « dans des maisons délabrées », la Convergence pour l’émergence de Thiaroye Azur, indique son président, appuie quatre « daraas » de la zone. En le faisant, elle vient en aide à une centaine d’enfants en leur permettant, précise Elhadj Dame Sy Diop, « de retrouver leur dignité humaine et de jouir des mêmes droits que les autres enfants de leur âge ».

La Ceta souhaite étendre ses actions à d’autres « daraas » de Thiaroye Azur. Mais, pour le moment, renseigne M. Diop, elle concentre ses services à ces quatre « daraas » qui ont été sélectionnés sur la base de critères bien définis.

A. Ng. NDIAYE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.