banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Imam Cheikh Diallo du Nord de Saint-Louis : « L’Islam est la religion de l’équilibre »

16 Jui 2018
608 times

L’imam Cheikh Diallo de la grande mosquée de l’île de Saint-Louis a axé, hier, son sermon de l’Aïd-el-fitr sur la pratique islamique, précisant que le Ramadan est un exercice pour tout musulman qui veut se purifier, se repentir, s’amender et se remettre définitivement sur le droit chemin. Pour lui, après un mois d’abstinence et de dévotions, il n’est plus question pour le musulman de renouer avec le mal, les péchés et autres pratiques malsaines qui l’éloignent de Dieu.

L’imam de la Pointe Nord de Saint-Louis a longuement insisté sur l’urgence et la nécessité de mener une grande croisade contre la recherche effrénée du plaisir. « Il faut éviter de mener un train de vie mondain tout en sachant que la vie sur terre est éphémère, qu’on doit s’abstenir d’accumuler des biens illicites, de dépenser de l’argent mal acquis, de minimiser et de sous-estimer son prochain, etc. », a-t-il invité. Car, a souligné le religieux, l’Islam est la religion de l’équilibre.

A ce propos, il a fustigé le comportement de certains musulmans qui commettent des péchés en douce pour ensuite être vénéré dans la rue. Mais aussi ceux « qui divisent des familles entières par des calomnies et autres paroles qui ne font que disloquer des couples et détruire des liens de parenté entre concitoyens ».

L’imam Cheikh Diallo a donc invité les fidèles à s’inspirer du comportement exemplaire des compagnons du Prophète Mohammed (Psl) qui entretenaient des relations sincères et loyales, basées sur l’honnêteté, la modestie, l’humilité, la piété, la tempérance, l’altruisme, la mystique du travail bien fait et la solidarité sans ostentation.

De l’avis du guide spirituel du Nord de l’île de Saint-Louis, le musulman doit apprendre à vivre dans la pauvreté et la dignité, tout en sachant que la maladie et la mort interviennent toujours au moment où l’on s’y attend le moins.

La nécessité absolue d’aider les voisins sur tous les plans et à tous les niveaux, d’être indulgent, tolérant, disponible et très généreux envers ses parents et tous ceux qui ont des liens de parenté avec la famille, etc., figure en bonne place dans son sermon.

L’imam a également invité les fidèles musulmans à éviter de faire la différence entre les riches et les pauvres et à se rappeler que rien n’est éternel. « Tout est éphémère et tout individu peut subir de profondes mutations à n’importe quel moment », a-t-il lancé.

S’adressant aux femmes, il leur a demandé de ne pas exiger des biens matériels à leurs époux pour rester dans le ménage. Pour lui, « elles doivent se soumettre à la volonté de leurs maris sans conditions ».

De même, il a laissé entendre que les hommes doivent s’évertuer à entretenir correctement leurs épouses. Les fidèles musulmans de Saint-Louis ont mis à profit cette grande fête de l’Islam pour aller se recueillir dans les cimetières, effectuer des ziarras et renouveler leur acte d’allégeance auprès des chefs religieux et autres guides spirituels.

Mbagnick Kharachi DIAGNE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.