banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Cheikh Mouhamadou Bamba Niang de la centif : «Le blanchiment de capitaux menace les économies des pays»

20 Jui 2018
551 times

« Le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme affectent négativement les économies, la stabilité et le tissu économique des pays qui en sont victimes. Et leur éradication nécessite une lutte coordonnée à l’échelle internationale », a estimé Cheikh Mouhamadou Bamba Niang, directeur des affaires juridiques de la Cellule national de traitement des informations financières (Centif) du Sénégal. « Nous sommes conscients de la diversité des risques qui pèsent sur nos économies et constatons aussi la persistance des menaces auxquelles nous sommes confrontés tous les jours et qui remettent en cause les équilibres sociaux, économiques et financiers qui menacent la stabilité de notre tissu économique », a-t-il déclaré en marge de l’atelier de formation des formateurs du Giaba.

Et le magistrat sénégalais de souligner qu’il y a ainsi une nécessité de renforcer la formation des différents intervenants dans cette lutte, compte tenu de ces menaces qui sont contemporaines de ces situations délictuelles qui sont tout à fait nouvelles et de l’absence de formation adaptée qui nous donne les outils nécessaires pour répondre face à ces différentes menaces. Il s’agit, selon lui, de matière et de menaces assez nouvelles qui ne sont pas nécessairement prises en compte dans la formation initiale des magistrats. D’où la pertinence, à ses yeux, de cette session pour « renforcer les magistrats, les enquêteurs de police et de gendarmerie dans la prise en charge de ces fléaux et de leur donner des outils adéquats et nécessaires pour mener les enquêtes qui permettront de pouvoir clarifier ce genre de situation » et d’apporter les réponses pénales attendues pour réprimer ces infractions et pour limiter la portée de ces fléaux qui sont néfastes à la stabilité sociale, politique et économique des Etats.

O. POUYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.